Ailleurs, le nouveau bijou de Grand Blanc

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Le silence commençait à se faire assourdissant, il vient d’être brisé, et avec la manière. Deux ans après la sortie de l’excellent Mémoires Vives, Grand Blanc opère un étonnant retour avec le single Ailleurs, premier extrait d’un prochain album à paraître à l’automne 2018.

Le changement est inattendu, si radical qu’il en est presque brutal et pourtant, c’est une véritable perle de délicatesse et de sobriété que Grand Blanc vient de livrer à son public. À mille lieues de l’implacable cold wave intense et rythmée qui secouait Mémoires Vives, le quatuor messin dévoile ainsi une facette de son identité musicale qui était bien dissimulée jusqu’ici.

Le morceau surprend d’abord par sa tonalité légère et candide, ouvertement tournée vers la chanson française des années 60, qui contraste avec la froide pesanteur des précédentes productions de Grand Blanc. Plus assurée, plus mûre peut-être, la performance vocale aérienne de Camille Delvecchio est remarquable et nimbe l’ensemble d’une douce mélancolie. La basse rebondit, le gimmick synthétique du refrain est entraînant, le groupe s’autorise même un interlude au piano : on pense s’en tirer à bon compte sur une note joyeuse, et c’est là que Grand Blanc frappe un grand coup.

Long de dix minutes, le morceau bascule à mi-chemin. Les images et les sons se distordent lentement, l’insouciante légèreté devient un vide oppressant, les harmonies se font presque spectrales. Finalement, la quiétude prend le dessus et le morceau se clôt paisiblement sur un dialogue entre une basse saccadée, sensuelle, et une batterie lascive.

Tour à tour joyeux, tourmenté puis apaisé, Ailleurs témoigne de l’incroyable palette de sons, d’émotions et d’atmosphères dont dispose Grand Blanc. Alors qu’ils préparent actuellement une tournée des Zéniths de France pour les premières parties des concerts d’Indochine, les Messins auront bien d’autres occasions de nous surprendre d’ici à la sortie de leur prochain album, prévue à l’automne 2018.

 

Crédit photo : Julia Grandperret

Pratiquant assidu du headbang nonchalant en milieu festif. Je dégaine mon stylo entre deux mouvements de tête.