Attention, O-Olivier Marguerit revient

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Que vous le sachiez ou non, vous avez forcément déjà entendu jouer Olivier Marguerit. Que ce soit avec son projet perso O ou à travers les nombreuses collaborations qui l’ont emmené un peu partout en France et ailleurs (Mina Tindle, Syd Matters, Chevalrex …). Le garçon fait partie de la fine fleur (Marguerit, fleur… voilà voilà) de la pop française. Celle qui reste encore un peu trop secrète mais qui ne demande qu’à exploser pour vous enchanter.

En ce qui nous concerne, notre coup de cœur pour O s’est fait en deux temps : tout d’abord la découverte, le choc et l’extase lors d’une date sublime partagée avec François and The Atlas Mountains au Grand Mix de Tourcoing. Ensuite, l’écoute répétée, prolongée, parfois obsessionnelle de son premier album Un Torrent La Boue. Des arrangements aux propos, des paroles aux choix vocaux, des ambiances aux effets, tout nous a séduit dans ce premier opus qui ressemblait furieusement à un grand coup de maître.

Mais tomber à ce point amoureux d’un album, une telle évidence musicale, peut parfois rendre craintif. Heureusement pour nous, O a bien compris, qu’en amour comme en musique, il fallait savoir maintenir la flamme et surtout surprendre.

C’est une belle surprise qu’il nous offre avec Attention, son nouvel EP.  Cette mise en bouche sonne comme une note d’intention, en attendant la sortie de À Terre, son second album, début de l’année prochaine. Emmené par le titre À Terre qui donne son nom à ce recueil de trois titres, ce second disque marque un changement assez important dans le style si affirmé du premier album.

Si le musicien garde toujours cet amour pour les chœurs et les fluctuations vocales qui nous frappent comme des vagues pour nous faire chavirer, le son se fait plus ample, plus direct et se termine par un solo de saxophone du plus bel effet.

Attention continue dans cette veine pop énervée. Si la voix de O nous ramène fatalement à son univers, le son se permet plus de liberté, plus d’évasion et sonne très live par moment. Le genre de chansons idéales pour le climax d’un concert.

Au final qu’on le veuille ou non, on ne se refait pas. C’est en douceur et en anglais qu’Indian Song clôture cet EP. À travers cette chanson, l’artiste offre une ballade hommage à sa fille et ses origines indiennes et on se dit que c’est sans doute quand le sujet se fait plus personnel qu’Olivier Marguerit parvient à ouvrir complètement les vannes de l’émotion et de la poésie sonore pour nous offrir un titre qui nous file les poils.

Vous l’aurez compris, avec ces titres, on est à la fois surpris et en territoire familier : cet amuse bouche nous donne clairement envie de passer tout de suite au plat de résistance. 2019 parait d’un coup si proche et si loin mais Attention ! O arrive.

Futur maître du monde en formation.
En attendant, chevalier servant de la pop francophone.