(Exclu) FREEZ dévoile le clip pop de Flamin'goes

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Il y a quelques jours, on vous dévoilait nos cinq chouchous de l’édition du FAIR 2019. On vous disait aussi de ne pas passer à côté des autres artistes, la sélection du prix étant souvent synonyme d’excellence. On ne s’était pas trompé puisque c’est aujourd’hui les Strasbourgeois de FREEZ, lauréats de l’année précédente, qui viennent caresser nos yeux et nos oreilles avec le clip de Flamin’goes, en exclusivité sur La Vague Parallèle.

Qu’est-ce qui pousse un Américain à s’expatrier à Strasbourg ? La question est un mystère à laquelle on n’aura sans doute jamais la réponse, mais grand bien a pris à Eli Finberg de faire ce choix. Dans la capitale du Bas-Rhin, il rencontre Arthur Vonfelt, Quentin Rochas et Octave Moritz avec qui il fonde FREEZ. Carrefour d’influences, explosion des différences obsessions de ses quatre membres, la musique du combo doit autant au free jazz qu’au hip-hop ou à la pop. Si ce qui frappe en premier lieu reste la voix caverneuse et le flow chirurgical de Finberg, ses camarades musiciens n’ont rien à lui envier. Car ce qui retient l’attention aussi c’est ce son chaud, sonnant résolument live, dans lequel on sent la musique façonnée derrière des instruments plutôt que derrière un ordinateur. Musiciens émérites, ils créent des ambiances à la fois frontales et rêveuses.

Après avoir sorti un premier titre, Meant To Be, le quatuor dévoile aujourd’hui une nouvelle page de sa jeune carrière musicale avec Flamin’goes, en featuring avec le rappeur américain Mike Ladd. Le son se fait plus lourd, parfois pesant mais toujours entêtant, tandis que les flows des deux rappeurs se font toujours aussi précis. Pour le mettre en image, ils ont fait appel au collectif Temple Caché qui donne toute sa puissance aux lyrics à l’aide d’un montage proche du pop art dans lequel les images surgissent sans temps mort sur l’écran et font apparaître comme des collages les visuels issus des paroles.

Lauréat du FAIR 2018, définissant leur musique comme du cosmic’hop, FREEZ dévoilera le 2 novembre son premier EP intitulé FRAME. Au vu des deux premiers titres présentés, on sera au rendez vous.

 

Photo : Bartosh Salmanski

,

Futur maître du monde en formation.
En attendant, chevalier servant de la pop francophone.