Focus sur les artistes à ne pas manquer au Festival Chorus des Hauts-de-Seine

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Chaque année, le Chorus des Hauts-de-Seine marque le lancement de la saison des festivités estivales. Pour sa 31ème édition, le festival réinvestit la magnifique Seine Musicale avec une programmation riche et variée, qui mêle habilement pépites en devenir et artistes confirmés. Pour vous y retrouver, on vous propose une sélection des concerts à ne pas manquer au Festival Chorus des Hauts-de-Seine.

Jeudi 4 avril

  • Why Mud

Le Chorus, ce n’est pas qu’un week-end payant. C’est aussi une sélection de talents émergents à voir gratuitement le jeudi, sur réservation. Et à ce petit jeu, on ne peut que vous conseiller d’en profiter pour aller voir Why Mud, cocktail psychédélique à l’énergie débordante dont les références vont de Radiohead à Jeff Buckley en passant par Tame Impala. Et pour ceux qui ne seraient pas disponibles en semaine, il y aura une session de rattrapage à 15h35 le samedi.

Victor

Vendredi 5 avril

  • Tricky

Après un concert génial à l’Élysée Montmartre à la fin de l’année 2017, la légende du trip-hop est enfin de retour en France. Chacune des apparitions de Tricky est un petit événement en soi, et celle qu’il fera vendredi soir à la Seine Musicale aura forcément une saveur particulière. On imagine déjà la prestation torturée de l’ex-membre de Massive Attack résonner jusque sous la coupole majestueuse qui coiffe l’Île Seguin et on en frissonne par avance. Rendez-vous vendredi soir sur la Grande Scène pour un grand moment de musique.

Paul

  • Johan Papaconstantino

Il est l’une des promesses les plus éclatantes de la nouvelle scène pop française. L’année dernière, c’est comme ça qu’on vous présentait Johan Papaconstantino. Depuis, le jeune homme a dévoilé un album qui a fait danser la France au rythme de ses intonations nonchalantes et de ses influences orientales, et c’est fort d’une réputation toute neuve qu’il s’avancera sur la scène du Club Tutti. On ne saurait que trop vous conseiller de venir constater par vous-même l’éclosion de ce jeune talent avant son explosion définitive.

Paul

Samedi 6 avril

  • Juicy

Certaines artistes démontrent avec brio que les musiques urbaines ne se limitent pas aux égotrips ou au rap viriliste. Les fausses siamoises de Juicy concilient prods irrésistibles et textes engagés pour ressusciter le RnB avec brio et impertinence. Après avoir dévoilé leur nouvel album CRUMBS au FGO Barbara il y a quelques jours, elles feront souffler un vent de fraîcheur bienvenu sur la Seine Musicale dès 18h10 au Club Tutti.

Paul

  • Jacob Banks

C’est LA voix de la nouvelle génération. Le genre d’artiste capable de faire fondre en larmes un Trianon complet. Dans la plus pure tradition de la soul, l’anglais communie avec son public avec une puissance incroyable, tout en faisant preuve d’une sincérité touchante.  Auteur de l’album Village aux frontières de la pop, du jazz et du r’n’b, le chanteur né au Nigeria nous avait confié réserver sa plus belle chanson, Pilot, comme cadeau à son public. Programmé à 18h10 (tout comme Juicy, et c’est là qu’une scission va s’opérer au sein de la rédaction), un gros moment d’émotion est prêt à s’abattre sur l’Île Seguin.

Victor

  • Shaka Ponk

On vous entend d’ici. Non, Shaka Ponk n’est pas le choix le plus original. C’est peut-être même le concert que vous comptiez zapper pour rentrer un peu plus tôt après une belle journée de concerts et de festivités. Il n’empêche que lorsqu’on parle de spectacle, le groupe fait figure de référence incontournable avec son live dantesque qui mêle animation et projections 3D, gros son et performance musclée. Alors on vous donne rendez-vous à 22h10 sur la Grande Seine pour un concert qui promet d’être l’un des moments les plus chauds de ce Chorus des Hauts-de-Seine édition 2019.

Paul

Dimanche 7 avril

  • Youssoupha

De retour avec son cinquième album Polaroïd Experience, le natif de Kinshasa continue de balancer sa vision du hip-hop authentique. Il sera présent sur la Grande Seine pour prouver qu’on peut faire de l’urbain sans avoir recours à l’autotune à outrance, pour une heure de prose sur des rythmes old-school à partir de 17h10.

Victor

  • Grandmaster Flash

Chaque courant musical a ses figures emblématiques. L’afrobeat a Fela Kuti, le grunge a Kurt Cobain, la disco a Nile Rodgers, et le hip-hop a Grandmaster Flash. Si le mot légende est souvent employé à la va-vite, le natif du Bronx a révolutionné la manière de faire de la musique en considérant la platine comme un instrument à part entière. Premier DJ à poser ses mains sur le vinyle pour le manipuler dans tous les sens, c’est assurément un des pionniers du scratch, du remix, ou du cutting. Il est surtout l’auteur avec The Furious Five du plus grand morceau de hip-hop de tous les temps, The Message. Leçon d’histoire prévue à partir de 21h55.

Victor