France-Belgique : les pronos de la rédaction de La Vague Parallèle !

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Comme chacun le sait, La Vague Parallèle est née d'un coup de foudre entre des passionnés de musique venus de Belgique et de France. Premier coup de tonnerre dans une idylle sans nuages, la demi-finale de Coupe du Monde entre les deux pays vient semer le chaos dans une équipe qui brillait jusque-là par sa cohésion. Pour départager ses enfants belges et français, la rédaction de La Vague Parallèle s'est livrée au jeu périlleux des pronostics, avec un peu d'humour et beaucoup de mauvaise foi.

Victoire de la France

Victoire de la Belgique

Paul : 3-1

Mon prono : 3-1.

L'ennui en phase de poules, la folie contre l'Argentine, la froide maîtrise contre l'Uruguay. Contre la Belgique, l'ambiance sera toute autre : il s'agira de ramener à la raison une nation entière qui, en musique (avec Angèle ou son frère, Roméo Elvis) comme en foot (Eden Hazard, Romelu Lukaku...), s'enflamme pour une génération de nouveaux artistes certes talentueux, mais sans doute un poil surestimés.

Aussi, je vois bien la France s'imposer 3-1 dans un match dominé par des Bleus résistants, quoique malmenés à quelques reprises par une équipe belge trop frileuse pour jouer autre chose que les... Petites Frappes.

Fanny : 1-2 

Mon prono : 1-2.

Victoire de la Belgique, nous faisant passer du statut de "nos amis belges (sous-entendu : "nos cousins attardés") à "gros fils de pute azy dégage" (sous-entendu : "gros fils de pute azy dégage").

Cette victoire me rendrait fière, certes, mais un peu inquiète aussi. Le syndrome Roméo Elvis avait déjà salement fait gonfler nos maigrelets égos, une victoire des Diables sur les Bleus risquerait de faire exploser nos cols de chemise ou pire... Nous faire devenir comme les Français.

En somme, que le meilleur gagne, et qu'il fasse pas chier après.

Ma chanson : Petites Frappes - Grand Blanc.

Ma chanson : Diable - Roméo Elvis ft. Le Motel.

Charles  : 2-2 (victoire de la France aux tirs au but)

Mon prono : 2-2, victoire de la France aux tirs au but.

... avec quand même un raté de Giroud, sinon c'est pas drôle. Comme je suis un gros troll, depuis samedi, je me marre à gueuler "allez la Belgique !" un peu partout, mais en vrai, mon petit cœur saigne à l'idée de cette confrontation.

Du coup, même si la Belgique a quand même le plus beau jeu depuis le début de ce mondial, j'opte pour le match nul : je me mouille pas trop et je laisse les gardiens faire le boulot.

Maxime  : 2-3

Mon prono : 2-3 (pour le jeu).

En 2002, Johnny chantait : "On est champion, on est tous ensemble". Pour rappel, Johnny était français né d'un père belge. Son statut marque assez bien mon état d'esprit pour ce soir : je serai content quoi qu'il arrive, même si la balance penche un peu plus du côté noir-jaune-rouge.

Si c'est les cas, la Belgique passera vraiment du côté "diables" de la force aux yeux de "ses amis français" qui pensent dominer le match comme ils dansent la macarena.
Bref, balle au centre, zéro partout et bon match !

Ma chanson : Passement de jambes - Doc Gyneco.

Ma chanson : Bruxelles arrive - Roméo Elvis.

Adrien : 5-0 

Mon prono : 5-0 pour la France.

À la surprise générale, Didier Deschamps invente une nouvelle technique de jeu fulgurante et écrase nos amis belges. L’attaque en défense, la défense en attaque : à l’image des Oranjes dans les années 70, les postes changent pendant le match.

Incompréhension totale des Diables rouges. Doublé de Mbappé, poteau-rentrant de N'golo Kanté, penalty de Griezmann et pour finir, lucarne de Lloris. Cramés mais contents, Pogba et sa bande rejoignent la Croatie en finale.

Valentin : 1-3 (après prolongations)

Mon prono : 1-3 pour la Belgique dans les prolongations.

Parce que les Diables ont cette fâcheuse tendance à se réveiller un peu tard et Martinez à faire traîner les changements salvateurs. Parce que tout le monde veut un match qui fait vibrer les deux nations jusqu'aux dernières minutes. La créativité collective belge aura fait du tort au solide bloc des Bleus. Et un petit One More Time des Daft Punk parce que putain, après le Brésil, la France : je dis "encore une fois !".

Et c'est en toute connaissance de cause que je cite des artistes français pour encourager la Belgique. Parce qu'on s'aime bien au fond. Mais quand même plus si vous perdez, parce que sinon on en entendra parler pendant 30 ans.

 

Ma chanson : Total Football - Parquet Courts.

Ma chanson : One More Time - Daft Punk.

Joseph : 2-1

Mon prono : 2-1.

Menée 1-0 pendant 92 minutes après un but des Diables rouges dès la 2ème minute, l'équipe tricolore égalise dans les arrêts de jeu et la France commence à croire à une répétition de son histoire.

S'essayant à la technique russe en se shootant à l'ammoniac avant la seconde moitié de la prolongation, les joueurs bleu-blanc-rouge perdent leurs couleurs mais gagnent des ailes. N'golo Kanté survole les belges et inscrit le but décisif de la tête. Euphorie virtuelle.

Mathias : 1-2

Mon prono : 1-2 pour la Belgique dans les 90 (nonante) minutes réglementaires.

J'opte pour un but salvateur de Lukaku vers la 75-80ème minute après un 1-1 partagé depuis les premières 30 minutes de la rencontre et qui occasionnera du sang, de la sueur et des larmes pour beaucoup de supporters.

J'aimerais pouvoir être objectif et dire qu'une équipe a plus de chance que l'autre de gagner grâce à ses atouts tactiques et au vu de sa supériorité footballistique mais, objectivement aussi, j'y connais pas grand chose et la raison pour laquelle je cite Lukaku comme buteur, c'est parce que c'est un des seuls Diables Rouges que je connaisse (avec Thomas Meunier, parce qu'il vient des Ardennes, BIG UP) et qui aurait eu le mérite à marquer pendant le match contre le Brésil. Bruges.

Ma chanson : La Tristesse du Diable - Meimuna.

Ma chanson : Bigmouth Strikes Again - The Smiths.

Arthur : 2-0 

Mon prono : 2-0 pour la France (évidemment).

Une ouverture du score par notre fusée nationale Kylian Mbappé à la soixante-dixième minute, puis Antoine Griezmann achève les belges avec une tête à la quatre-vingt-dixième. Thierry Henry hurle de joie sur le banc belge.

Ma chanson : 70 - Lomepal.

Sybille : 2-2 (victoire de la France aux tirs au but)

Mon prono : 2-2 (victoire de la France aux tirs au but).

... Même si ça me fend le cœur de faire ce prono, pour la poisse, toussa toussa...

Après un match acharné (on a arrêté de regarder le compteur des minutes), 2 buts partout, la France gagne au tirs au but et confirme avoir éternellement "la chatte à Dédé". Et nous voici à nouveau haïs et incompris aux yeux du monde pour, facile, deux voire trois décennies alors qu'il n'est que question de talent...

Ma chanson : Carnival de Paris - Dario G.