Hello Birds déploie ses ailes hédonistes

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

L’hédonisme en 2018 est devenu une doctrine presque honteuse. A l’heure de la start up nation, du toujours plus avec toujours moins, prendre le temps de vivre et donner de la place au plaisir semble être une idée vulgaire et  honteuse. Ils se font donc de plus en plus rares, ces moments de pure détente, de plaisir simple, de retrouvaille et d’évasion. Mais heureusement ils existent, Hello Birds en est l’exemple même. Le festival revient du 6 au 8 juillet pour sa sixième édition avec toujours le même objectif : nous offrir un moment de plaisir, un weekend durant lequel le cerveau s’aère et divague tranquillement au son de bons groupes et des bruits de la mer, qui se fracasse tranquillement sur les falaises d’Etretat.

Plus qu’un simple festival, Hello Birds se veut une véritable expérience, une note d’intention presque politique, qui se transforme en point de rencontre de la musique, de la nourriture et du bien être. Si le festival se veut essentiellement musical, il proposera aussi des activités variées qui pousse à la découverte de la jolie côté normande. Au programme, une course de 7,5 km intitulée Run The Iron Mouette et organisée avec le collectif Jolie Foulée, une ballade en vélo au départ de Rouen pour découvrir les territoires normands avec Paris Chill Racing et des ballades à thèmes en toute détente pour se perdre et découvrir les secrets des alentours d’Etretat.

Des activités idéales pour dépenser toutes les calories ingurgitées, puisque la bonne bouffe sera aussi au rendez-vous, le tout chapeauté par le réseau de restaurateurs solidaires Ernest, avec en point d’orgue, une pool party à base de barbecue, d’huitres et de DJ sets. Bref, du bonheur en barre.

Mais bien sûr, on ne vous parlerait pas de Hello Birds si le festival n’avait pas comme point central ce qui nous guide et nous passionne ici : la musique. Et autant le dire, la programmation proposée cette année s’annonce aussi légère et fruitée qu’on bon cidre normand. Si la plupart des évènements musicaux seront eux totalement gratuits, un peu à l’image du festival dunkerquois La Bonne Aventure, là encore la qualité est plus qu’au rendez-vous.

On retrouvera entre autre, pour ces trois jours de bonheur, le Belge voyageur et rêveur Témé Tan, le doux génie François Atlas accompagné de Bost Gehio, l’Anglais Puma Blue qui mèle avec bonheur le rock indé et le hip hop, notre chouchou pour qui tout ira bien Ramo, l’electro à la cool de UTO, mais aussi Miel de Montagne, Macadam Crocodile, Flugeance ou encore Johan Papaconstantino  pour des concerts dans un cadre magnifique.

Bref, l’hédonisme dans toute sa splendeur. Preuve qu’Hello Birds mature magnifiquement d’année en année pour devenir l’un des évènements immanquables de ce début d’été.

Futur maître du monde en formation.
En attendant, chevalier servant de la pop francophone.