Le Main Square dévoile sa programmation

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Cette année encore, Arras et sa citadelle vibreront pendant 3 jours au son du Main Square Festival. Devenu l’un des incontournables du début de l’été, le festival du nord de la France a récemment dévoilé la totalité de sa programmation. Et autant le dire, comme d’habitude il y en aura pour tous les goûts et toutes les oreilles.

Si l’on croise très fort les doigts pour que les Okay Monday (notre chronique ICI) gagnent leur place sur le tremplin du Main Square, la programmation de cette année promet dans tous les cas son lot de grands moments et de choix cornéliens, les premiers rangs étant chères et se jouant souvent à coup de coudes.

Ainsi, dès le vendredi la prog’ enverra du lourd et des grosses guitares avec les Français Gojira mais aussi Queens Of The Stone Age, dont le virage pop en a dérouté certains, mais qui reste un groupe assez monstrueux à voir en live. On ira aussi faire un voyage au coeur de notre adolescence avec le retour de Pleymo, groupe phare de la scène néo métal du début des années 2000 (et dont le Medicine Cake est une madeleine de proust dont on ne se lassera jamais). Si les guitares vibreront, le rap sera lui aussi mis à l’honneur avec la présence de Nekfeu et du Belge Roméo Elvis.  Et si il nous prend l’envie de danser, le choix sera aussi là entre les Anglais de Jungle et l’Allemand Paul Kalkbrenner.

Le samedi, c’est au rythme des pop songs de Kid Francescoli qu’on commencera tranquilement notre journée, avant de basculer vers l’indie cool des anglais de Wolf Alice. Tout ceci histoire de s’échauffer avant l’arrivée sur scène de ce qui est pour nous l’une des dernières vraies rockstars encore en vie (au moins au niveau de l’attitude). Capable du pire comme du meilleur, c’est avec une grande curiosité et beaucoup d’amour qu’on ira voir Liam Gallagher qui viendra présenter son premier véritable album solo. La soirée continuera avec les légendaires Depeche Mode, ogres musicaux des années 80 qui continuent à délivrer une discographie puissante et actuelle, mais aussi avec The Blaze, les deux cousins aclamés de toutes parts et qui nous avaient déjà fait forte impression lors de leur passage au Pitchfork Festival.

Enfin, on essaiera de garder une bonne dose d’énergie pour le dimanche, car la encore la programmation se révèle cinq étoiles. Si le show d’Orelsan est attendu par tous, et pour l’avoir vu au Zénith de Lille on ne peut que comprendre l’engouement, c’est surtout Jamiroquai qui risque de nous mettre des étoiles dans les yeux et expulser toutes les fourmis qu’on pourrait avoir dans les jambes. Là encore, un héros de notre adolescence qu’on rêvait de voir sur scène. En parlant de héros, il sera précédé par IAM, groupe culte parmis les cultes pour tous les fans de rap français. Et comme si la fête n’étais pas assez belle, on pourra aussi croiser ce jour la les géniaux Justice qui porteront sur scène leur excellent dernier album Woman, ainsi qu’une floppée de hits issus de leur précédents efforts. Au line up également, les toujours très classieux Belges de Girls In Hawaii et les Américains de Portugal The Man.

Si avec tout ça vous n’avez pas envie de fouler les pavés arrageois, on ne sait vraiment pas ce qu’il vous faut.

Infos et tickets : Mainsquarefestival.fr

Futur maître du monde en formation.
En attendant, chevalier servant de la pop francophone.