Les clips de la semaine #18

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Les clips de la semaine, c’est votre rendez-vous du dimanche. Pour faire passer votre gueule de bois et pour adoucir votre week-end, on vous sélectionne les dix clips qui ont fait l’actu de ces derniers jours. Les clips de la semaine épisode 18, c’est maintenant.

 

CORPS – Sur l’autoroute

On l’avait découvert en janvier lors d’un live furieux qui nous avait retourné la tête. On avait continué l’exploration de leur musique avec son génial premier EP A Corps. Aujourd’hui CORPS revient avec un nouveau titre Sur l’autoroute, ballade puissante et désabusée qui nous fait danser sur la résignation. On préfère prévenir les personnes souffrant du mal de mer, le clip réalisé par Yoann Stehr et produit par Temple Caché remue, et pas qu’un peu. Fait de collages, la vidéo présente le rêve américain, ses photos rétro et parfaite mais pour mieux taper sur son mode de consommation et sa manière de transformer avec excès des besoins en dictats. Au final, la vidéo et la chanson nous font le même effet que s’il nous arrivait un jour de marcher sur l’autoroute : elles nous fracassent. On a déjà pris rendez-vous avec CORPS le 15 mai au Point éphémère.

Beirut – When I Die

Et le clip intense de la semaine nous est offert par Beirut. Une semaine après avoir charmé tout son monde au Grand Rex, Zach Condon et sa bande nous offre un clip puissant pour le titre When I Die issu de leur dernier album Gallipoli. Réalisé dans une étrange maison futuriste à Berlin, la vidéo réalisée par Brody Condon met en scène une sorte de session thérapeutique de groupes avec tout ce qu’elle a de déchirements et de puissance. Filmé au plus près des corps, on est happé dans cette histoire et ces mouvements, ces corps qui se contorsionnent et explosent. Clip qui prend encore plus de sens lorsque l’on sait que la chanson parle du suicide collectif d’un culte. Une claque, dont l’apparente tranquillité musicale ne fait que renforcer la puissance de la vidéo qui l’accompagne.

 

Kriill – Your Eyes, Will I Ever

Le trio électro français dévoile Your Eyes, Will I Ever avec un clip signé Félicien Colmet Daâge, du studio indé Les Monstres qui avait déjà réalisé le clip de Staring at the Lines de Buvette il y a quelques temps. Une vidéo d’une beauté rare, s’alliant parfaitement avec la voix et l’instrumentale électronique du trio. Un conte dans lequel on se laisse embarquer sans vraiment savoir ce qu’il se trame. Tandis que l’on admire l’image sublime, notre regard cherche à comprendre le fil de rouge de l’histoire pour au final le trouver en fin de vidéo. Félicien vous embarque dans un univers onirique aux mille insectes. L’harmonie entre la musique et l’image est surprenante. Au point qu’on ne dirait pas non à entendre les voix et les machines de Kriill dans le monde du cinéma.

 

Christine and the Queens – Comme si

Actuellement toujours en tournée (notamment à Coachella ce mois-ci), Chris nous prouve qu’elle compte bien donner une longue vie à son deuxième album, Chris. Elle dévoile cette semaine un clip pour le morceau Comme si, premier titre de l’album qui avait déjà laissé une trace indélébile dans notre esprit avec une chorégraphie efficace en live. Ce nouveau clip inspiré par Hamlet de Shakespeare est signé David Wilson (Arctic Monkeys, Tame Impala). La chorégraphie, basée sur des mouvements de krump, danse née dans le début des années 2000 à Los Angeles, a été imaginée par le chorégraphe Cyborg. Un clip aquatique âpre et captivant, aux tons sublimes et qui affiche une Chris toujours aussi déterminée à se livrer sans demi-mesure.

Muddy Monk – Splash

On a nos petits chouchous à la Vague Parallèle et Muddy Monk est entrain de se faire une bonne place dans notre petit top. Et ce n’est pas avec le clip de Splash que la donne risque de changer. Morceau crépusculaire qui clôture son sublime Longue Ride, Splash sous la caméra de Félix de Givry devient encore plus contemplatif. Entre le ciel, la mer et la terre on suit Alma Jodorowsky dans une ballade contemplative et hypnotique où la mélancolie du morceau est renforcée par la beauté des images. Un titre aussi beau que subtile que vous pourrez découvrir en live le 19 avril à La Maroquinerie et le 20 avril au Printemps de Bourges.

Foster The People – Style

On parlait de culte tout à l’heure avec Beirut, l’idée transparait aussi dans la nouvelle vidéo de Foster The People pour Style, même si on semble ici plus proche de l’idée de résistance souterraine et de combat quotidien, des idées chères au groupe de Mark Foster. D’ailleurs, c’est le leader du groupe qui passe derrière la caméra et il le fait avec style (oui on assume le jeu de mots). Musicalement, le groupe de Los Angeles continue de surprendre et de prendre des risques, emmenant sa musique sur des contrées plus électroniques et denses. Le genre de tube qui fera danser les foules mais qui ne se refuse pas à pousser à la réflexion. Rejoignez la révolution.

Michelle Blades – Time and Water

Mardi soir, on sera tous à la maroquinerie pour célébrer la sortie de l’excellent Visitor de Michelle Blades. En attendant, en ce dimanche après midi, on vous propose d’être devant vos écrans pour découvrir le clip de Time and Water. Réalisé par Michelle entre Miami et Saint Aubain Sur Mer (on a l’impression qu’il y a un endroit ou il faisait plus chaud que l’autre …), la vidéo revient à une esthétique DIY propre à l’artiste pour un titre qui démarre comme une ballade tranquille pour finir dans des envolées psychédéliques qui nous emportent et nous prennent par surprise. On appelle ça le talent tout simplement.

PÉPITE – Revues

Ce vendredi, Pépite a enfin dévoilé son tant attendu premier album Virages. Pour fêter ça comme il le doit, ils ont accompagné cette sortie d’un clip pour le titre Revues. Le groupe a toujours apporté un soin particulier à ses vidéos et celle-ci ne fait pas exception. Réalisé par Roxanne Gaucherand, le clip suinte de cette mélancolie et de cette sensation douce amère qui est la marque de fabrique du duo et l’on retrouve un homme qui se perd dans les souvenirs qu’il découvre dans une boite de l’appartement déserté par sa bien aimée. S’ensuit une quête pour la retrouver mais tout ne se passe pas vraiment comme il aurait pu l’imaginer.

Équipe de Foot – I Could Go To Sleep And Die – Marilou

Allez cette semaine aussi on a décidé de tricher un peu. Comme avec Pi Ja Ma récemment, ce n’est pas une mais deux vidéos qu’ont proposé cette semaine Équipe de Foot pour présenter leur nouvel album. Une manière aussi de montrer que les styles n’ont que peu d’importance tant que le talent joue le jeu. Entre la brutalité et l’urgence de I Could Go To Sleep et la Mélancolie presque électronique de  Marilou, le duo fait le grand écart mais surtout met par deux fois la balle au fond, sans hors jeu.

Les Hiboux – Momentum (feat Joss Goulding)

On finit la sélection de la semaine avec un joli clip animé tout en beauté et au message auquel on ne peut qu’adhérer : la vie sans musique n’a pas aucun intérêt. Dans cette vidéo réalisée par Baptiste Koeune, Les Hiboux, héros de la vidéo, luttent pour faire de la musique dans un univers ou elle est interdite. Explosion de couleur dans un monde en noir et blanc, rythme à la cool et groove bienvenue, on est encore ici face à une certaine idée de résistance. Momentum est le premier extrait de la nouvelle compilation Cookie Records qui vise à mettre en avant des jeunes artistes talentueux. Avec ce titre porté par Les Hiboux, la mission est déjà réussie.