Les clips de la semaine #9

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Les clips de la semaine, c’est votre rendez-vous du dimanche. Pour faire passer votre gueule de bois et pour adoucir votre fin de semaine, on vous sélectionne 10 clips qui ont fait l’actu de la semaine. Une sélection éclectique et qualitative, à l’image de La Vague Parallèle, le son et l’image dans une explosion qui nous fait tous vibrer. Les clips de la semaine épisode 9, c’est maintenant.

Sônge – Crépuscule des dieux

Habituée des paysages hauts en couleur et des univers oniriques et spirituels, Sônge a révélé cette semaine un troisième clip avant la sortie de son nouvel album, Favorite Câlâ, le 22 mars prochain. Dans un décor fait de collages et d’incrustations qui emprunte aux peintures du Douanier-Rousseau leurs paysages luxuriants et leur faune sauvage, la Bretonne livre une version moderne des romances mythologiques au son de son hip-hop électronique si caractéristique et de son irrésistible flow vocodé. Pour la retrouver sur scène sans ses bêtes féroces, rendez-vous le 28 mars prochain au Badaboum.

Cannibale – Not Easy To Cook

Les Normands de Cannibale sont décidément bien allumés. On vous parlait il y a quelques semaines de Not Easy To Cook, leur excellent nouvel album, ils viennent cette semaine de dévoiler le clip du morceau éponyme. Le concept ? Une émission de cuisine complètement loufoque où des créatures étranges se succèdent au rythme des guitares endiablées pour réaliser des recettes qu’on n’est pas totalement certain de vouloir goûter. Pour ce qui est de la vidéo et de la musique, en revanche, on vous conseille de les consommer sans modération, et on vous souhaite bon appétit.

 

Degage – Javel

Contrairement à ce que son nom pourrait suggérer, la musique de Degage n’a rien d’un répulsif, bien au contraire. Et si vous n’êtes pas allergique au détergent, on vous invite à vous plonger dans le clip de Javel. Le quatuor a doté son morceau le plus emblématique d’une jolie vidéo à l’esthétique soignée, toute en noir et blanc, réalisée par le collectif amiénois Zoom Cola. On y retrouve les membres du groupe dans une ambiance successivement érotique, mystique, fantastique et poétique avec en filigrane les jolies animations de l’artiste Hilzam Hindami.

 

Yak – Fried

Vous avez faim ? On ne vous conseille pas le nouveau clip de Yak. Vous avez l’intention de faire un régime ? Cette vidéo est faite pour vous. Le trio anglais, qui vient de dévoiler un excellent Pursuit of Momentary Happiness dont on vous parlera bientôt, dévoile une vidéo pour son titre Fried. Un des titres les plus lourds et percutant de l’album qui s’offre une vidéo qui porte bien son nom. Une émission de cuisine (encore une après celle de Cannibale) où l’on nous présente une machine magnifique qui frit tout ce qu’il est possible de frire. Oui oui, on a bien dit tout et on vous laisse découvrir tout ça. Et surtout, bon appétit !

 

La Femme – L’Hawaïenne

Trois ans après la sortie de l’excellent Mystère, La Femme fait enfin son retour avec un nouveau titre, L’Hawaïenne. Si son titre évoque immédiatement une excursion ensoleillée dans les eaux chaudes et turquoises de l’océan Pacifique, c’est bien sur les quais de Seine que le groupe a élu domicile pour tourner ce mini-court-métrage psychédélique. Huit minutes d’une balade poétique et sensuelle sur fond d’images hallucinées qui n’est pas sans rappeler l’univers de Serge Gainsbourg. Si vous pensiez tout connaître de la discographie de La Femme, on vous laisse vous émerveiller à votre tour.

 

Fontaines D.C. – Big

1 minute 45, c’est la durée du nouveau clip de Fontaines D.C. C’est le temps qu’il vous faudra pour suivre les pérégrinations de ce jeune Irlandais qui déambule dans les rues de Dublin, et c’est à peu de choses près la durée de brossage de dents recommandée par l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire. Si vous ne savez pas quoi faire en vous brossant les dents ce soir, on vous conseille donc de vous plonger dans ce clip. En espérant toutefois que le rock à l’ancienne de Fontaines D.C. ne vous les fasse pas tomber d’ici-là.

 

Orelsan – Discipline

Si il y a bien un musicien qui mérite sa place dans nos clips de la semaine, c’est Orelsan (bon aurait pu dire The Blaze aussi …). Le caennais porte depuis toujours un vrai soin à ses clips. Discipline ne fera pas exception à la règle. Signé par le duo Adrien Lagier et Ousmane Ly, la vidéo flingue à tout va les réseaux sociaux et la dépendance que provoque chez nous notre téléphone et notre hyper-connectivité. Le rappeur se retrouve ainsi prisonnier de son téléphone et passe de réseaux en réseaux, de vidéos en spam, de SMS à bloc notes. Musicalement, le bonhomme continue à balancer des punchlines aussi malvenues que réjouissantes. Un grand jeu de massacre et d’egotrip comme on les aime.

 

Baptiste W. Hamon – Je Brûle

Avec sa guitare mais sans sa célèbre casquette, Baptiste W. Hamon est de retour. Un nouveau titre, Je Brûle, ode folk à la poésie parlée plus que chantée et, surtout, puisque c’est l’objet de cette rubrique, joli clip à la clé. On y voit le Chablisien chanter son amour et ses souvenirs dans une maison qui sent bon la campagne, la lumière tamisée et l’ambiance apaisée d’une jeunesse insouciante. Une jolie manière d’entretenir la flamme de notre attente avant un prochain album à paraître cette année, et une date à La Maroquinerie le 21 mai prochain.

 

Celinn – La Vie

À l’heure où on écoute la musique en high quality et où on regarde des vidéos en 4K, certains artistes s’offrent un petit plaisir régressif. C’est le cas de Celinn et du clip très intime de son morceau La Vie, extrait de l’album Le Jardin à paraître le 12 avril prochain. Hymne à la famille, à la vie, à celles et ceux qui la donnent et à celles et ceux qui la rendent meilleur, sa vidéo est faite de super 8 filmés dans les années 80 et montés sans effets spéciaux. Une petite douceur dont on espère qu’elle vous donnera l’envie de vous replonger dans vos albums de famille avec vos proches en ce dimanche de février.

 

Muddy Monk – Baby (A Colors Session)

En 2018, on a beaucoup parlé de Flavien Berger. Pourtant un petit lot d’irrésistibles gaulois persistent et signent : oui il y a eu des albums au niveau de Contre-temps, voire même un cran au dessus. On pourrait citer Au Baccara de Odezenne, on voudrait surtout parler de Longue Ride de Muddy Monk. Les mois passent et on reste assez ébahi par la beauté et la sensibilité qui se dégage de la musique du Suisse. Et ce n’est pas cette Colors Session qui va nous faire changer d’avis. Ici, Guillaume Dietrich, de son vrai nom, nous éclabousse une nouvelle fois de toute sa classe, avec son Baby légèrement retravaillé. Une track en apesanteur, portée par une voix hors du temps mais toujours juste dans l’émotion et dans l’intention. Muddy Monk sera dans un mois au Point Ephémère puis plus tard à La Maroquinerie. Les deux sont complets car comme on vous l’a dit, l’avenir appartient à Muddy.

 

Buvette – In Real Life

Chouette, revoilà Buvette ! Trois ans après Elasticity, le voilà de retour avec un nouvel ep, Life, prévu pour le 15 mars. Et un peu à la manière de Sônge, le voilà lui aussi transporté dans le royaume des dieux, transformé en statue grecque pour un clip à l’imaginaire délirant et soigné. Musicalement le Suisse revient en grande forme, un univers mélancolique et tropical qui nous enchante et nous entraine avec lui. Souhaitant toujours se remettre en question et ne jamais nous faire danser sur le même pied, Buvette risque bien de vous surprendre avec ce nouvel EP composé avec Appolo Noir.

 

 

article écrit avec Paul Mougeot