L'incroyable anniversaire d'Ed Banger - Report au Grand Rex

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Chaque anniversaire d’Ed Banger est un évènement unique. Une énorme soirée new-yorkaise pour le septième anniversaire, un gigantesque parc d’attraction à la Villette pour les dix ans… Tout le monde attendait l’idée géniale de Pedro Winter – aka Busy P –, le boss du label, pour le quinzième anniversaire de la mythique maison parisienne. L’annonce est tombée il y a quelques semaines : en contrepied de toutes les spéculations, l’univers Ed Banger allait investir le Grand Rex pour un concert symphonique d’une heure et demie, interprété par soixante-dix musiciens. Un concert de reprises du label donc, arrangés à la manière classique. Il faut d’abord préciser que l’orchestre à l’oeuvre ne sort pas de nulle part. Il s’agit du légendaire orchestre Lamoureux, fondé en 1881, créateur du Boléro de Ravel (!) et dirigé par Thomas Roussel, chef d’orchestre multi-tâches qui a fait de l’hybridation musique classique / musique électronique sa marque de fabrique. C’est avec toutes ces idées en tête que je m’avance, samedi 31 mars vers 21h30, à l’intérieur de l’imposant bâtiment du plus grand cinéma d’Europe.

Celui-ci est plein à craquer. Malgré les quarante-cinq minutes de retard, l’excitation était à son maximum quand les musiciens – classes : baskets blanches, costumes noirs – foulent la magnifique scène sur cinq niveaux. Le concert s’ouvre sur les meilleurs titres de Breakbot ; ceux-ci étant déjà remplis de passages orchestraux (en particulier leur BO du septième Star Wars), on s’y retrouve facilement. À partir de ce moment, les tubes s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Si certains arrangements sont méconnaissables, la plupart des versions mettent superbement en valeur le matériau d’origine. I Love You So de Cassius, le combo Paris Groove de Boston Bun / Kinda Love de Borussia, l’incroyable solo de clavecin sur Tetra de SebastiAn, Tricycle Express de Mr Oizo et Gaspard Augé… Les moments de grâce sont nombreux et le public est captivé. On notera le passage obligé par le dernier coup médiatique du label, le mystérieux tube baroque-house Aulos du non moins mystérieux Vladimir Cauchemar. Pour l’anecdote, le flutiste soliste de l’orchestre ressemble terriblement à l’homme étrange du clip, coïncidence ?

Le moment le plus émouvant de la soirée était sans aucun doute l’hommage rendu à DJ Medhi, pilier historique d’Ed Banger, disparu en 2011. Interprété par le virtuose Gael Rakotondrabe au piano, le fameux sample de Pocket Piano est sublimé et l’ovation du public ne se fait pas attendre. Il est suivi de près par les mythiques TragicoMedhi et Signatune. Saisissant.

Pour le final, évidemment, on assiste à un melting pot particulièrement fourni (plus de vingt minutes) composé de douze hits de Justice. D’abord, bien sûr, les cuivres menaçants de Genesis. Puis se succèdent Randy, On’n’On, Stress – qui ne fait pas beaucoup stresser en musique classique – et D.A.N.C.E.. Pour clôturer ce moment magique, l’évident We Are Your Friends, toujours aussi percutant douze années après sa sortie, est repris par les 2700 spectateurs. La performance parfaite de l’orchestre vaut ainsi complètement le prix élevé des places (entre 40€ et 80€, tout de même). Mention spéciale à la scénographie de Lucie Beauvert, sobre et efficace qui, comme en témoignent les images de la capitation Culturebox, était magnifique.

Busy P monte finalement sur scène et lâche quelques larmes au moment des remerciements. Pour finir, tous artistes du label se réunissent sur scène pour remercier le travail immense de Thomas Roussel et de l’orchestre Lamoureux qui ont fait de ce quinzième anniversaire un moment majeur dans la vie du label. Merci Ed Banger et rendez-vous au prochain anniversaire !

Pour retrouver la captation : https://culturebox.francetvinfo.fr/musique/electro/ed-banger-fete-ses-15-ans-avec-l-orchestre-lamoureux-270469

Fils caché de Thomas Mars et Dan Snaith, j’ai quitté ma ville pour la capitale. C’est une bonne situation ça scribe ?