On était à la Release Party de Buvette

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Pour célébrer la sortie de son tout premier EP Life, on s’est retrouvé au Point Éphémère autour de Buvette pour fêter l’événement mercredi 8 mai dernier. Après néanmoins de nombreux singles et albums sortis sur son ancien label et son actuel, Pan European Recording, c’était bien pour la sortie de son tout premier Extended Play que cette Release Party était donnée.

La première partie était assurée par la jeune pousse Richard Fenet, signé il y a peu sur le même label et justement déniché  via l’ancienne formation de groupe de Buvette. Il a assuré le show de lui même sur scène, avec au passage une très belle reprise de Brigitte Fontaine.

C’est maintenant au tour de Buvette de faire son entrée sur scène, devant une foule semble-t-il déjà convaincue. Il nage presque littéralement dans une toge mystique et inonde la scène et l’espace. Il ira même jusqu’à se mêler au public lors de son morceau We All Need a Trip to Trip On. Après une entrée en matière avec The Seduction Parade, Buvette interprète le premier morceau de son dernier ep en date, Deep Morpheus. Toujours une excellente entrée en matière pour ses live, ce morceau représente bien à lui seul le travail de Buvette : une production 100% électronique soignée et des chœurs omniprésents qui nous enveloppent d’emblée..

Par la suite, Buvette a partagé la scène avec Richard Fenet à la guitare sur le morceau Staring At The Lines puis a interprété deux nouveaux morceaux en exclusivité, extraits de son futur album à venir chez Pan European Records. Il n’était pas uniquement question de nouveautés, et le morceau Heavy Juana en était la preuve. Ce track, enregistré il y a maintenant 7 ans, était sorti sur le premier label de Buvette, Vevey.

 

On l’avait vu dans l’interview donnée il y a quelques semaines à l’occasion de la soirée Pan European Records aux étoiles, Buvette apprécie particulièrement la nouvelle formation live de son projet. Il a donc généreusement remercié Charlie, son binôme attitré aux machines sur scène, qui, si on en croit les paroles du frontman, apporte une réelle plus value au show live.

Après d’autres morceaux issus de ses albums précédents, comme Nothing Happens Twice, Buvette conclu sa performance par deux morceaux de son EP : In Real Life, premier single clippé dont nous vous parlions ici, et enfin The Maze, long track psychédélique complètement orienté électro, qui dénote clairement avec le reste de son catalogue.

Buvette ça ne fait que commencer, et on pourra le retrouver au festival Biches le 15 juin prochain.

 

Bonus :les photos du concert par Alphonse Terrier