"Ring" : Michelle Blades au bout du fil

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Après quatre projets sortis coup sur coup, le LP Ataraxia et l’EP Nah See Ya en 2015, le projet Polylust en 2016 et Premature Love Songs en 2017, la prolifique Michelle Blades est de retour avec un nouveau single, RingRing, ring, ring, ring… On a Michelle au bout du fil, et elle a des choses à dire.

À tout juste 27 ans, Michelle Blades a déjà vécu mille vies. Née au Panama, exilée très jeune à Miami pour fuir la dictature de Noriega, c’est en Arizona que cette autodidacte développe l’esthétique DIY qui deviendra plus tard sa marque de fabrique, avant de choisir la France pour point d’attache en 2012 et de prendre son envol sous l’égide de l’excellent label Midnight Special Records. Pas facile, dès lors, de trouver sa place au sein d’une société formatée où chacun suit une trajectoire linéaire aux étapes évidentes et écrites à l’avance.

Mariage, job, inertie pesante du quotidien, conversations creuses : à travers la métaphore que porte son titre, qui désigne à la fois l’anneau qui bride le doigt et la sonnerie intempestive du téléphone, Ring évoque la vie qui s’accélère, la jeunesse qui file et troque la passion contre la raison. On vous rassure, rien de larmoyant à l’horizon. Michelle Blades a pris le temps de modeler Ring et de lui donner vie en live, notamment lors de l’anniversaire mémorable de son label. Tour à tour exaltée et dansante au gré des concerts, tiraillée entre rock et grunge sur scène, c’est finalement au détour d’une ballade apaisée qu’elle livre ce nouveau single, marqué par l’ironie piquante si caractéristique des textes de la plus parisienne des Panaméennes et ponctué d’un solo de guitare granuleux dont elle a le secret.

Ring est le premier extrait d’un album à paraître (bientôt, on l’espère) chez Midnight Special RecordsMichelle, on attend ton appel.

Crédit photo : Morgan Neuharth

 

Pratiquant assidu du headbang nonchalant en milieu festif. Je dégaine mon stylo entre deux mouvements de tête.