The Blaze épate encore avant l'album avec Queens

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Mais qui pour les arrêter? Le nouveau duo d’électro française préféré des médias revient nous teaser une fois encore, trois jours avant le tant attendu Dancehall. Encore un titre, encore un clip, encore une claque. Mais que cette anaphore ne vous trompe pas : avec The Blaze pas question de redondance froide et lassante. Les émotions sont toujours là, mais différentes. D’où notre intérêt brûlant d’écrire un article à chaque nouvelle sortie, car l’une n’est pas l’autre et toutes sont matière à laisser dégorger nos petits coeurs secoués à chaque écoute. Queens, leur dernier titre en date, ne déroge pas à la règle et on s’en est toujours pas remis.

Ce n’est plus un secret pour personne, The Blaze manie aussi bien sa musique que ses visuels. Si la chaleur de Virile vous a touché, si l’ardeur de Territory vous a galvanisé, si la douceur de Heaven vous a emporté, laissez donc l’électrisante beauté et la ferveur féminine de Queens vous habiter. Car le mot est pertinent face à une telle prouesse, face à l’effusion d’amour que respire le titre. C’est tout entier que notre corps vibre aux « It’s so loud » de cette hymne à la femme. Le récit tourne autour de la vie bohémienne d’un groupe de Roms qui surmonte la perte de l’une des leurs. Là où c’est beau, c’est quand on comprend que tout est question de communauté, de communion et les deux cousins poétisent le sujet avec une beauté virginale qui nous est rarement donnée à voir. Rendez-vous le 07 septembre pour Dancehall, facilement prévisible comme the truc à écouter toute la fin de l’année.

Caméléon musical aux allures de mafieux sicilien.