Transe et Transpiration au Botanique avec Salut c'est cool

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Après le véritable festin que nous offre Biffty, aussi Roi de la Souye, vient l’heure du fromage avec la Fine équipe et leur morceau Cheesenan, fruit d’une collaboration avec Fakear. On pourrait s’arrêter là en terme de références culinaires mais alors on oublierait de manger une bonne purée. Une bonne purée au dessert ? Mais pourquoi ?

Ce soir au Botanique, c’est un véritable concours de style. Du bob vert fluo, à l’infernal duo chaussettes/sandales en passant par le mulet, c’est un pur délice visuel et on se régale avec salut c’est cool avec qui tout est permis. L’excitation est à son comble, on balance des verres remplis de bière en l’air (saluez l’assonance). La salle est pleine à craquer, on meurt de chaud sous le chapiteau puis on réclame le quatuor.

Sous un immense bout de carton et un tonnerre d’applaudissements, salut c’est cool entre en scène. Un dessin kitschissime d’une maison est projeté sur un écran accompagnant le premier morceau de leur nouvel album, avant que James Darle ne revienne des coulisses en trottinette électrique. S’en suit une chanson sur un Bout de bois puis Merci Nature d’être là, super sympa et enfin leur célèbre morceau à propos Des fleurs. Ils mettent une telle énergie et intensité dans leurs paroles qu’ils finissent par hypnotiser le public. Transe et transpiration sont les maitres de mots de la soirée. Même le chapiteau sue.

Salut c’est cool est à prendre au millième degré comme au premier. Du sourire pudique au déboitement des oreilles, ils nous ramènent à l’évidence et la simplicité. Et alors, on ne peut que danser sur « Techno toujours pareil, boom boom dans les oreilles » ou bien « Salam Alaykoumkoum, c’est le kiff dans le club du désert ».