Viens fêter la 25ème de Boyz Don't Cry au Klub

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Il y a des chiffres qui se fêtent. Depuis maintenant trois ans, Boyz Don’t Cry squatte les ondes d’Hotel Radio Paris. Le but de ces garçons sensibles ? Nous faire danser bien sûr ! Et pour fêter dignement leur vingt cinquième épisode, ils ont décidé de faire une grosse teuf au Klub samedi soir. On vous parle de la programmation de cette soirée bien soin juste en dessous.

Address Hymen

Si tu viens du nord, que ta résidence secondaire est le Magazine Club et que tu aimes la musique électronique, tu connais forcément Address Hymen. Si tu ne viens pas du nord mais que tu aimes la musique électronique, samedi est ta chance de partir à la rencontre ce trio au nom évocateur qui offre à chaque set une plongée réjouissante entre house, techno et gros beats qui tabassent et font battre le cœur. De quoi bien chauffer le dancefloor.

Alto Clark

Mais qui es-tu Alto Clark ? Homme aux milles projets et aux milles influences, il est l’un des membres fondateur de Boyz don’t cry. Alto Clark est son projet le plus personnel, à mi-chemin entre la pop de De La Montagne et la techno brutale de Peanuts , il développe ici un projet lumineux et dansant entre le faux crooner et le vrai romantique. On a beaucoup aimé son dernier EP As high as we are fine et paraitrait il qu’il bosse déjà à de nouvelles choses dont on vous parlera très très vite.

JULIE (Presque l’Amour)

Presque l’Amour, c’est le projet musical de Julie Mouchel. En deux EP, Presque l’Amour en 2015 et Nocturama en 2017, elle nous a ouvert les portes d’un univers personnel, aussi onirique qu’il peut être épique. Alors qu’elle est en pleine préparation de Sous la Vague, elle retirera nous offrira l’Amour samedi soir avec un DJ set dans lequel elle distillera les pépites sonores qui la font vibrer et qui à coup sûr vous feront danser.

Claude Violante

A la vague parallèle, on aime bien quand les genres se mélangent, que ce soit dans la vie ou dans la musique. Claude Violante est de cette classe d’artiste qui explose les codes à la masse pour créer un terrain de jeu infini. Entre electro-pop et r’n’b, entre douceur et brutalité, la chanteuse-productrice ne se refuse rien, son seul objectif étant dans de nous faire danser. La mission est réussie et on est sûr que les genres vont aussi se mélanger bien méchamment dans son set de samedi.

La Bête

La bête, c’est l’une des cinq têtes de l’hydre Bagarre. C’est aussi l’un des autres membre fondateur de Boyz don’t cry. Celui qui a l’habitude de nous faire mourir au club avec son groupe passera derrière les platines pour faire mourir le Klub samedi soir. On le connait un peu donc on s’attend à un beau bordel, porté par une culture musicale aussi étendue qu’elle est diverse. Bref ça va danser sec !

Dj HRP

La fête ne serait pas complète sans le boss d’Hotel Radio Paris. A l’image de sa webradio, c’est un set de défricheur remplit de diversité entre ceux qui vont vibrer aujourd’hui et ceux qui feront danser demain. Véritable puits de musique, attendez vous à être surpris puisque encore une fois les barrières n’existeront pas : du baile funk à la house en passant par le rap, tous les genres devraient être mis à l’honneur avec Dj HRP.

AnyoneID

Alors, on a pas vraiment d’infos sur l’être qui se cache derrière ce pseudonyme. Pas de page Facebook, pas de biographie, on est un peu face à un fantôme au final. Ça pourrait être vous, ça pourrait être nous, ça pourrait être aussi Jacques Chirac au final, on ne sait pas trop. Sans doute l’ultime raison de venir à cette soirée Boyz Don’t Cry : découvrir qui est AnyoneID.