Ce qu’il ne faut pas rater au BSF 2017

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Du 6 au 15 août prochain se tiendra la seizième édition du Brussels Summer Festival (BSF pour les intimes). Prête à dégainer ses pintes et à – pour une fois – ranger ses bottes le temps d’un festival en ville, La Vague Parallèle épingle cinq concerts à ne surtout pas manquer.

Feist

Parce qu’on l’aime d’amour, déjà. Et que ses six ans d’absence n’y ont rien changé. Son nouvel album Pleasure, successeur de Metals (2011), est une caresse de cinquante minutes. Douce et intense à la fois, subtile et nuancée, authentique et délicieuse. Forcément, on veut y goûter en live.

14 août, Place des Palais.

 

Fishbach

Parce qu’elle nous file des claques à chaque fois qu’on la voit. Sur son premier album A Ta Merci, elle se révèle être un croisement improbable entre Ian Curtis et Desireless (comme on vous le disait ici). Elle réalise d’exploit de proposer des morceaux résolument modernes (et foutrement efficaces) à base de claviers rétros et d’une grandiloquence qui force le respect.

9 août, Mont des Arts.

Mountain Bike

Hochements de tête garage-pop pour Mountain Bike, qui signe avec Too Sorry For Any Sorrow l’un des albums belges les plus intéressants de l’année. Plus poppy que son prédécesseur (un premier disque éponyme paru en 2014), ce second long format recouvre néanmoins ses mélodies de l’épaisse couche de sonorités crades et sauvages qui caractérise le groupe.

14 août, Place des Palais.

Les Pirouettes

“Mon dieu, qu’est ce que c’est que ça” furent probablement nos premières pensées devant les Pirouettes. Une fois passés au dessus de leur fausse ringardise, on a dû s’y faire : leur premier album Carrément Carrément est l’un de ceux qu’on a le plus écouté l’année dernière. Pour les mélodies pop, pour les mots simples posés sur des réalités compliquées et pour les danses nulles, soyons honnêtes.

13 août, Mont des Arts.

La Femme

Après maintes discussions et quelques insultes, nous sommes enfin arrivés à un accord fin 2016 : Mystère de La Femme était notre album de l’année. Aussi décriés – on se rappelle le live d’ouverture de Quotidien – qu’adulés, les Français nous présenteront ce second opus sur scène, avec la fougue et la démesure qu’on leur connait.

13 août, Mont des Arts.

Et le reste

En vrac, on vous conseille aussi de passer voir Joe Bel qui présentera probablement quelques extraits de son (futur) premier album, la folie canadienne de Lisa Leblanc, les Français d’Ollebirde, le duo Rive, les jolis mots de Sacha Toorop, la pop sucrée de Wuman, Las Aves dont on vous parle souvent, l’intensité de Pale Grey, le Belge Bimbo Delice, la douceur de Clara Luciani, les histoires fantastiques de Faon Faon, Sonnfjord dont on attend impatiemment le premier album et le duo de frangins Wild Shelter.

Line up complet, infos et tickets : Bsf.be