Cinq dates à ne pas rater en juin au Point Éphémère

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

L’été arrive, le soleil pointe enfin correctement le bout de son nez et la température augmente un peu. C’est important de profiter du soleil et de faire bronzer ta peau, mais il s’agirait de ne pas oublier tes oreilles sinon elles risquent d’être jalouses. Pour que tout ton corps garde une bonne relation d’ensemble, on t’a sélectionné cinq dates pour animer ton mois de juin au Point Éphémère.

Ramò – 5 juin

Et puisque le soleil revient, autant commencer cette sélection avec notre toucan favori. Oiseau pas si sauvage, Ramò ramènera sa jungle sur scène pour sa première date en tête d’affiche à Paris. Cela fait plus d’un an qu’on t’en parle et qu’on l’adore. Il faut dire que de Tout Ira Bien à Générations, le garçon coche toutes les cases des petits tubes faussement naïfs et clairement dansants. Un vrai bonheur qu’on vous invite à découvrir sur scène en ce début de mois de juin. Celui qui vient de dévoiler son excellente reprise de Cœur Grenadine ne manquera pas de faire fondre le tien avec un concert qui s’annonce déjà rempli de bonnes vibes, de bruits d’oiseaux et de gens heureux. Il paraît même qu’il nous dévoilera sa nouvelle scénographie, qui promet de belles surprises. Nous, en tout cas, on y sera, parce qu’avec Ramò, tout ira bien.

Sean Nicholas Savage – 11 juin

Comment décrire la musique de Sean Nicholas Savage ? On y a un peu réfléchi et à vrai dire, on n’a toujours pas trouvé la réponse. On pourrait vous dire que le garçon navigue entre mélancolie et second degré, on pourrait aussi vous dire qu’il a une certaine appétence pour les harmonies vocales et un groove certain très porté sur une pop DIY et habitée. On pourrait aussi vous dire qu’il vous lira certainement des poèmes sur scène. Mais en réalité, on voudrait juste vous dire d’aller le découvrir sur scène parce que voir Sean Nicholas Savage semble être une expérience à part entière, et qu’il serait par conséquent vraiment dommage de rater ça.

Why Mud + Fantastic Myster Zguy & Gaetan Nonchalant – 13 juin

Jour de fête pour Why Mud ! Le groupe français viendra fêter la sortie de ses deux dernières vidéos Atlantide et VHS et présenter les titres qui composeront également leur nouvel album, lui aussi intitulé VHS. Sensuelle et hédoniste, la musique de Why Mud navigue aussi facilement entre les genres et les sentiments, passant d’une vibe joyeuse à des intonations plus nostalgiques et rêveuses. Et comme la fête n’est jamais aussi cool que lorsqu’elle est partagée avec ses amis, ils inviteront sur scène leurs camarades (qu’on aime aussi beaucoup à La Vague Parallèle) Fantastic Myster Zguy et Gaétan Nonchalant. La soirée promet d’être belle.

Ostreoid Festival – 15 juin

On vous en avez déjà parlé, mais on ne pouvait pas éviter de rappeler cette date dans notre agenda spécial Point Éphémère. L’Ostreoid Festival, la grande messe pop de la capitale française, revient pour une seconde édition. Et autant dire que cette date du 15 juin s’annonce absolument sublime puisqu’elle réunira la fine fleur de la pop hexagonale. Il y aura tout d’abord les géniaux Dorian Pimpernel, combattants de la grande mélodie pop et artisans aussi culte que secret d’une musique qui nous enchante. Ensuite, c’est autour de Le Superhomard de vous enchanter avec une pop qui sent bon le psychédélisme et les années 90. Enfin, pour terminer la soirée en feu d’artifice, ce sont les sublimes Pearl & The Oysters, tout juste revenus de leur Floride, qui viendront vous faire rêver avec leur harmonies vocales et leur musique qui rappelle autant Star Trek que Electric Light Orchestra. Sans doute LA soirée immanquable de juin.

Miro Shot – 19 juin

Miro Shot n’est pas un groupe, Miro Shot est un collectif. Miro Shot ne fait pas que de la musique, mais propose un projet total. Mis en avant par Roman Rappak, ancien chanteur de Breton, Miro Shot se compose de musiciens, mais aussi de vidéastes, de codeurs et de concepteurs pour une expérience qui mélange musique, vidéo et réalité virtuelle. Une expérience live inédite qu’ils viendront nous présenter pour la première fois à Paris après avoir testé leur formule dans des concerts secrets à Londres. Un projet qui attire donc clairement la curiosité, même si, musicalement, avec des titres comme Boston Dynamic et Leaders In A Long Lost World, on est déjà conquis.