Danse toute la vie : Elyon fait rimer sa liberté avec violence et mélancolie
"
Auteur·ice : Flavio Sillitti
15/07/2022

Danse toute la vie : Elyon fait rimer sa liberté avec violence et mélancolie

C’est un début de course bien chargé pour Elyon, révélation rap de l’émission Netflix Nouvelle École à la plume aussi affûtée que les sentiments qu’elle décharge. Après trois premiers singles remarqués, dont le saisissant Qui va écouter ça ?le penseur nous partage un nouveau morceau à l’image de ses premiers jets. Une identité artistique déjà affirmée qu’il agrémente ici d’une once de violence et d’un clip bien pensé pour transposer ce côté brut et sans filtre. 

Je me souviens que les mots de Danse toute la vie sont venus avec une énergie libératrice, c’était comme dire “Je vous emmerde” à toutes les pressions qui pèsent sur moi en tant qu’individu et en tant qu’artiste.

Au programme : une quête introspective, un discours à soi-même qui tend vers la lumière de la résilience en se nourrissant de l’ombre de la hargne. Cette hargne, on la ressent bien disctinctement sur les compositions d’Elyon, qui fait preuve d’un usage inédit de l’autotune, enfin exploité avec finesse dans le paysage rap francophone. Sur les refrains, il joue sur des onomatopées aussi désuètes qu’engageantes “Je sais mon cœur t’es pom-pom-pedup/T’aimerais bien qu’on rom-pom-pom-pom/Moi j’l’suis là genre pom-pom-pom-lom” qu’on s’imagine déjà entonnées en live, frissons aux bras.

 

J’ai eu l’idée du clip de Danse toute la vie en me réveillant un matin. Pour moi, tout part d’une image souvent décalée et « choc », ensuite le clip se déploie de lui-même.
J’aime les clips conceptuels et cinématographiques qui ont plusieurs niveaux d’interprétation.

À l’image, on retrouve un semblant des marqueurs d’un Gaspar Noé, avec un jeu des détails faciaux et une radicalité visuelle et corporelle qui plonge le titre dans une brutalité grondante et viscérale. Elyon, en huis clos, s’y dévoile névrosé et habité par les démons qui semblent alimenter bon nombre des textes qu’il sublime dans des compositions efficaces qui n’annoncent que du bon pour la suite.


@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoiY3VzdG9tX21ldGFfY2hvaXNpcl9sYV9jb3VsZXVyX2RlX3NvdWxpZ25lbWVudCIsInNldHRpbmdzIjp7ImJlZm9yZSI6IiIsImFmdGVyIjoiIiwiZW5hYmxlX2h0bWwiOiJvZmYifX0=@