Focus : les artistes à ne pas manquer à Solidays

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Chaque année, à l’approche de la fin du mois de juin, c’est la même chose : on se prépare à fêter dignement l’arrivée de l’été à Solidays, le plus emblématique des festivals parisiens. Entre pépites cachées, artistes incontournables et soirées de folie, voici notre sélection des concerts à ne pas manquer lors de cette vingt-et-unième édition de Solidays.

Contrefaçon

On attaque cette sélection avec un groupe qui figure parmi nos chouchous du moment. Les quatre garçons de Contrefaçon font partie de cette nouvelle génération d’artistes français qui naviguent avec talent entre les genres, les esthétiques et même les disciplines. Ceux qui se présentent comme un collectif de musique-vidéo ont pour habitude de proposer des morceaux explosifs, bourrés de punchlines extatiques et de beats bien lourds. Une teuf dans la teuf, et surtout, une prestation qu’on ne manquerait pour rien au monde.

 

Kiddy Smile

Rappelons-le : Solidays est avant tout un festival militant, et recevoir des artistes engagés fait partie intégrante de son identité. Kiddy Smile est précisément une icône LGBTQI+, un symbole dont la musique est une ode formidable à la tolérance, à la fête, au partage et surtout, au bonheur. Pour ne rien gâcher, le DJ est également un performeur de talent, dont les prestations mettent instantanément le feu à une soirée. Vendredi soir, son live pourrait bien être THE place to be.

 

Minuit

Si vous nous suivez, vous savez déjà tout le bien qu’on pense de Minuit. Les dignes héritiers des Rita Mitsouko se sont forgés une solide réputation de bêtes de scène au fil des années et des performances live de haut vol, qui mêlent rock, funk et énergie débordante. Si on ajoute l’ambiance de feu du festival et son public incandescent, le cocktail s’annonce explosif. Pas besoin de chercher Minuit à 14 heures : amateurs de rock, vous savez où se trouve votre place !

 

SAMA’

Au Proche-Orient, SAMA’ fait figure de légende vivante de la techno. Il faut dire que malgré son âge, la jeune femme est une véritable pionnière, la première à avoir placé la Palestine sur la grande carte de la musique électronique. Depuis, SAMA’ a parcouru le monde, écumé les clubs et diffusé ses sons dans les endroits les plus prestigieux de la planète, d’une Boiler Room endiablée à Ramallah jusqu’à l’Institut du Monde Arabe en mars dernier. Désormais installée à Paris, la plus célèbre des DJ palestiniennes viendra plonger le festival dans les abysses d’une techno irrésistible, aux basses percutantes et aux beats hypnotiques.

Meute

Vous l’aurez compris : notre sélection des concerts à ne pas manquer à Solidays est définitivement placée sous le signe de la fête, sous toutes ses formes. Ça tombe bien, c’est justement le credo du collectif allemand Meute, une grande fanfare techno qui revisite avec bonheur les plus grands titres d’un répertoire électronique constitué avec soin. Au programme, donc, des versions cuivrées des morceaux de Fatima Yamaha, Deadmau5, Dennis Ferrer ou encore Flume, pour un vendredi soir qui s’annonce grandiose.

Hugo Barriol

Il y a quelques années, Hugo Barriol promenait sa folk dans les couloirs du métro parisien. De diamant brut, le jeune homme est passé au statut de petite pépite polie avec soin à la faveur d’une rencontre qui lui a permis de lancer sa carrière pour de bon. C’est donc pour notre plus grand bonheur qu’Hugo Barriol a récemment dévoilé Yellow, un tout premier album doux et intime qui laisse présager d’un moment de partage et d’émotion au coeur d’une belle nuit d’été.

Salut c’est cool

A-t-on encore besoin de présenter les quatre barjots de Salut c’est cool ? Voilà des années que les électro-menestrels récemment signés chez Pain Surprises balancent leur techno allumée aux quatre coins de l’Hexagone et pourtant, ils parviennent encore à nous surprendre. Si on ne sait pas à quoi s’attendre pour le concert à Solidays, une chose est sûre : ils restent une référence absolue en matière de prestations jouissives et chaotiques, et on est absolument convaincu que ce live ne fera pas exception. Posez votre bière, mettez vos objets fragiles et précieux en lieu sûr, et jetez vous dans la mêlée !

Corine

De loin, Corine ressemble à un anachronisme ambulant, le genre d’artiste atypique qui parait avoir traversé les époques. Même si son look et son esthétique semblent empruntés aux années 70, Corine détourne ces codes avec un second degré tout à fait contemporain. Entre pop et disco, entre humour et sensualité, son concert de dimanche après-midi devrait en tout cas offrir une parenthèse onirique bienvenue après deux jours à danser frénétiquement.

 

Mayra Andrade

Parce qu’on voudrait s’assurer que le soleil rayonne sur le festival, on ne peut que vous conseiller de vous rendre au concert de Mayra Andrade. La jeune femme originaire du Cap-Vert est une artiste complète, dont la classe et le talent n’ont d’égaux que son charisme et sa capacité à faire voyage le public au gré de ses balades ensoleillées. Vous hésitez encore ? Écoutez son dernier album, Manga, et retrouvez-nous au premier rang de son concert.

Die Antwoord

On termine notre sélection des concerts immanquables de Solidays par ce qui est sans doute la plus grosse affiche de cette édition 2019 du festival. Depuis près de dix ans, les Sud-Africains de Die Antwoord ont construit un univers unique, qui mêle rave et rap, un empire où la violence, les références mystiques et les mélodies torturées font la loi. Sur scène, cette esthétique si particulière se traduit par des prestations totales, pleines de sueur et de sang. Et comme il se murmure que l’avenir du groupe est incertain, ce live pourrait bien être l’ultime occasion de voir le duo en France…

Programmation complète et derniers billets : www.solidays.org/.