Keane à La Maroquinerie : les prémisses d'un grand retour

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Comment louper le retour des mythiques Keane en France après tout ce temps d’absence sur nos ondes ! Et pour marquer le coup, le groupe a bel et bien choisi la petite salle de la Maroquinerie, qui a sans grande surprise affiché complet en moins d’une minute dès la mise en ligne des billets. Ce sont donc quelques rares chanceux qui ont pu assister à ce live, une salle pleine de bons vieux fans donc, dont nous faisions partie.

Pas de première partie pour ce soir de 24 juin, simplement une salle bondée de fans, français mais pas que, plus qu’impatients de voir le groupe pointer enfin à nouveau le bout de leur nez dans une salle parisienne. A leur entrée sur scène, les anglais ont naturellement eu droit à un triomphe d’applaudissement en guise d’accueil !

Qui n’a pas écouté il y a quelques années en boucle l’intégralité des albums de Keane ?! Quel plaisir de les retrouver tous, sur la scène de La Maroquinerie, tels qu’ils nous avaient laissés quelques années dans le passé. Le quatuor, la voix intacte de Tom Chaplin, le fameux CP70 Yamaha de Tim Rice-Oxley… tout y est ! Entre flashback et nouveautés, le groupe a su nous combler de bonheur en concoctant une setlist bien fournie et piochant aussi bien dans les albums d’antan tel que le mythique Hopes And Fears, qui fêtait ses 15 ans en ce début d’année, avec ses titres connus de tous et chantés énergiquement par le public à en couvrir presque la façade ! Parmi les titres issus de ce premier album on a pu entendre Bedshaped, We Might As Well Be Strangers, Everybody’s Changing, This Is The Last Time. Sans oublier les deux titres incontournables que sont Bend & Break et Somewhere Only We Know qui ont débuté et achevé ce live à la perfection, avant de se poursuivre par un rappel plus actuel.

Durant ces presque 2h de concert, on a également pu re parcourir la discographie du groupe avec A Bad Dream, Is It Any Wonder tirés d’Under The Iron Sea, mais aussi des morceaux plus récents issus du dernier album, Strangeland, paru en 2012, tels You Are Young, Silenced By The Night, On The Road ainsi que quelques morceaux issus des albums Night Train et Perfect Symmetry, sans oublier le dernier single sorti en juin dernier, The Way I Feel, qui a annoncé le retour du groupe cette année avec l’annonce de la future sortie d’un nouvel album, Cause And Effect, en septembre prochain, après 7 années d’absence !

On a d’ailleurs eu la chance de pouvoir découvrir en exclusivité quelques nouveaux morceaux que le quatuor a eu plaisir à jouer pour la toute première fois en public. Une petite mise en bouche donc, de ce que nous réserve Keane dès la rentrée et au vu de ce qu’on en a entendu, leur retour s’annonce plus que prometteur !

En attendant, on vous a préparé un petit portfoliot de photos prises par Alphonse Terrier afin de figer un peu plus ce moment intime et rare dont on a eu la chance de participer.