L'Agenda Parallèle : novembre

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Paris, capitale du love, offre une diversité culturelle unique au monde à ses habitants. Tant de concerts, à vrai dire, qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Pas de panique, La Vague Parallèle est là pour vous aider à y voir plus clair. Voici les dates incontournables de novembre. 

 

Vendredi 1er et Samedi 2 : Pitchfork Festival @La Halle de La Villette

Le mois commence fort avec le rendez-vous traditionnel de l’automne à La Villette. Cette année, la line-up du Pitchfork oscillera entre les synthés rétros (Chromatics, Agar Agar) et les plaisirs coupables du loveur qui sommeille en chacun de nous (The 1975, Belle & Sebastian).

Lundi 4 : The Mauskovic Dance Band @Petit Bain

Un petit tour sur une péniche à l’occasion du Beau Festival, ça vous tente ? Et si on vous dit que l’affiche de la soirée sera The Mauskovic Dance Band, ce délicieux groupe rétro-psychédélique qui avait su charmer We Love Green ? Un concert qui risque bien d’onduler dans tous les sens.

Mercredi 6 : ORDER89 @Supersonic

Là, il ne sera plus question d’ondulations, mais plutôt de frénésie. Eh non, le rock français n’est pas mort. Vêtements noirs et Doc Martens sauteront en cadence au son de la post-punk brutale et mélancolique d’ORDER89, pour un set libérateur qui promet de faire vibrer les murs du Supersonic.

Jeudi 7 : 10 ans de La Bise Fraîche @La Folie

10 ans, l’âge des premiers émois. Ceux de La Bise Fraîche s’appellent notamment Cléa Vincent, Gabriel Tur, Fictions ou Niki Demiller. Du beau monde rassemblé à La Folie pour du live, du DJ set, et une ambiance au top.

Vendredi 8 : Boy Harsher @Trabendo

Vous avez passé votre adolescence à écouter New Order ? Depeche Mode figure en tête de votre flow Deezer ? Les termes new wave ou post-punk suffisent à vous donner la chair de poule ? Foncez voir Boy Harsher, pour une soirée dont les sonorités feront voyager le Trabendo plusieurs décennies en arrière.

Samedi 9 :  Fantastic Mister Zguy @Supersonic

Afin de finir une longue semaine sur une note de douceur, on retrouvera le plus hyperactif des troubadours lo-fi au Supersonic. Fantastic Mister Zguy en 2019, c’est pas moins de 4 disques sortis, un bébé, et une myriade de ballades sincères, drôles et touchantes. Et surtout, une manière de voir la musique sans prétention, avec une bonhomie rafraîchissante à la Adam Green.

Mardi 12 : Deerhunter @Trabendo

Bradford Cox est une sorte de créature mythologique. Cryptique et insaisissable, le leader de Deerhunter a la réputation d’être un cauchemar à interviewer. Un personnage qui sied pourtant merveilleusement bien à ses compositions mélancoliques et éthérées, à l’image de l’outro de Desire Lines. On sera donc présent au Trabendo pour nous faire une meilleure idée de l’oiseau rare.

Mercredi 13 : Floating Points @Élysée Montmartre

Adeptes de Flying Lotus et de Thom Yorke, ce concert est pour vous ! Le mystérieux Floating Points apportera sa house ambiante onirique et plongera l’Élysée Montmartre en apesanteur, pour un moment qui s’annonce à la fois introspectif et transcendant.

Jeudi 14 : Fils Cara @La Boule Noire

Le dernier protégé de microqlima débarque à la Boule Noire ! On connaît les prods ciselées et les textes poétiques de Nanna et Contre-Jour, mais ces deux singles de Fils Cara n’ont fait qu’attiser notre curiosité. Rendez-vous donc le 14 pour découvrir l’étendue de son univers entre pop et rap.

Jeudi 14 : Listen Up’s 4th Birthday @Point Éphémère

Il nous reste une paire de semaines pour développer le don d’ubiquité, car les copains de Listen’Up fêtent leur quatrième anniversaire au Point Éphémère, avec une succession de concerts qui nous fait frétiller d’avance : Inigo Montoya, Pion et Lachinos seront au rendez-vous. Au passage, on remarquera que cet anniversaire se situe jour pour jour 9 mois après la Saint-Valentin. Coïncidence ?

Vendredi 15 : Mac DeMarco @Zénith

On ne présente plus le Mac, pionnier de la déferlante lo-fi qui s’abat autour du globe sur cette décennie. Celui qui se définit comme “le clochard le plus riche du monde” viendra partager un moment de complicité avec le Zénith. Et si on s’attend à entendre quelques chansons de son nouvel album, on n’est pas à l’abri de drôles de surprises (covers de métal, Under The Bridge, Coldplay…).

Samedi 16 : Chilly Gonzales | Chassol @Salle Pleyel

Deux pianistes d’exceptions pour une salle qui ne l’est pas moins. Ce samedi, le jeune Chassol et le fou Chilly Gonzales proposeront leur vision bien spécifique du piano aux chanceux de la Salle Pleyel. Deux univers bien distincts mais tout aussi surprenants.

Dimanche 17 : Red Hot Chili Peppers Tribute @Supersonic

Cela fait plus de deux ans que les Red Hot ne sont pas passés en France. Soit beaucoup trop longtemps. Petite piqûre de rappel au Supersonic où de nombreux groupes se succéderont pour interpréter leurs plus grands titres. Give it away, give it away, give it away now!

Lundi 18 : Surf Curse @Supersonic

On a d’ailleurs prévu de camper au Supersonic pour être aux premières loges pour les riffs surfeurs de Surf Curse. À La Vague Parallèle, on aime la mélancolie et la musique bleue sur fond de basse entraînante, et c’est exactement ce qui se passera ce lundi. Ça va dodeliner avec vigueur.

Mercredi 20 : Temples @Trabendo

Peu de groupes incarnent avec autant de puissance le terme de pop psychédélique. Temples, c’est des mélodies de flower-pop mariées à de délicieux riffs synthétiques. Une musique hors du continuum espace-temps, comme une version futuristique des années hippies. Une douce désorientation qui enverra valser le Trabendo dans l’espace.

Jeudi 21 : Whitney @Trabendo

Un des groupes phares du génial label Secretely Canadian, Whitney est une ode à la douceur. On a tous ondulé sur No Woman, chanson de fin d’après-midi d’été par excellence. Et nul doute que les chaudes mélodies du trio sauront réchauffer les cœurs au beau milieu du mois de novembre.

Samedi 23 : Michael Kiwanuka @Salle Pleyel

Il y a bien sûr cette voix. Une des plus belles voix soul de notre génération. Mais réduire Michael Kiwanuka à cela ne serait pas juste, tant l’artiste est également un formidable musicien, capable de transformer ses tubes en odyssées pendant ses concerts, allant jusqu’à titiller les ambiances à la Pink Floyd. Une prestation à la Salle Pleyel notée au marqueur rouge dans notre agenda.

Dimanche 24 : The World of Hans Zimmer @Bercy

Ses compositions ont accompagné certains des plus grands moments cinématographiques de ces dernières décennies. Vos pleurs inconsolables à la mort de Mufasa ? La boule au ventre au moment où Maximus rejoint les Champs Élysées ? Les tourbillons confus d’Inception ? Des scènes à chaque fois sublimées par la musique d’Hans Zimmer. Une musique désormais adaptée pour un orchestre symphonique, qui résonnera d’une grandiloquente beauté entre les murs de Bercy.

Vendredi 29 : Polycool @Petit Bain

Après une longue attente, les joyeux lurons de Polycool présenteront enfin leur nouvel album au Petit Bain. Il nous tarde de découvrir où les lascars nous emmèneront, mais on est prêt à parier qu’on aura notre lot de nappes de synthés et de guitares nimbées de chorus, pour une esthétique sonore en forme de plaid tout doux, tout chaud pour affronter l’hiver.

Samedi 30 : Vendredi sur Mer @Olympia

Last but not least, on finira ce mois chargé par la sensualité rétro de Vendredi sur Mer, tête de gondole de Profil de Face, un label qu’on adore. Peut-être également l’occasion d’enfin découvrir qui est donc cette fameuse femme à la peau bleue.