Les clips de la semaine #124
"
Auteur·ice : Rédaction
30/05/2021

Les clips de la semaine #124

| Photo : Play It Again Sam/BT Sport

Les clips de la semaine, c’est votre rendez-vous du dimanche qui vous présente les sorties vidéos de nos musiques préférées. Composées avec amour et minutie par les oreilles de notre rédaction, ces compilations s’attèlent à vous partager chaque semaine le meilleur des Internets, faisant se côtoyer les grands noms du moment et les jeunes pousses de la musique. Découvrez les pépites qui nous ont fait chavirer le cœur et les rétines ces sept derniers jours.


Kay Young – Change

“Hey world, it’s 25th May. It’s been a year since they took George Floyd’s life away. Like it was nothing.” A l’occasion du triste anniversaire de la mort de George Floyd, la productrice et auteure-compositrice Kay Young demande au monde de passer à la vitesse supérieure sur son nouveau titre Change. Combinant le spoken word, le chant et une production de haut niveau, le tout écrit et produit par Kay elle-même, Change est un titre pour notre époque, qui élève et célèbre la culture noire britannique. Un titre faisant office de wake-up call encore nécessaire aujourd’hui, plus que jamais. “We screamed for help and the whole world took to the streets. The only question is: How do we normalise equality? What are you doing to make a change?”

 

Carole Pelé – Biget

L’aventure continue pour Carole Pelé. La jeune artiste qu’on avait découverte alors qu’elle venait de prendre le train de La Grande Party en cours de route dévoile cette semaine un nouveau clip original pour le morceau Biget. Toujours au croisement des registres et des disciplines, Carole Pelé s’illustre cette fois avec une vidéo qui met en scène une rencontre humaine avant tout. Pour donner vie à son nouveau titre, qui retrace l’histoire de sa vie et de ses origines, la jeune femme a ainsi convié sa maman à un tournage surprise, sur lequel elle lui a fait découvrir le titre en direct, pour capter sur le vif ses émotions et ses réactions. Un joli cadeau de fête des mères en avance.

 

Sigrid – Mirror

La Norvégienne nous a habitué depuis quelques années à ses tubes de pop sur-vitaminée. Elle ne déroge pas à la règle en revenant avec Mirror, une autre gifle pop à la “sauce Sigrid“, ce style bien à elle qui se fond dans la masse tout en étant infusé à l’énergie vive. La pop moderne de Sigrid respire toujours la positivité, il n’y a jamais place pour le désespoir, ou bien il est toujours tourné positivement. L’artiste a la recette et compte nous régaler encore en pop anthems après son premier album Sucker Punch, qui contenait déjà les excellents Don’t Kill My Vibe ou Strangers qui l’ont fait connaître. Une boule d’énergie diffusant des guitares catchy et des basses bien senties, parfait pour l’été qui s’annonce.

 

Lothar – Cinéma

À l’heure où le grand écran a fêté dignement son grand retour dans l’Hexagone, c’est bien Lothar qui est tout en haut de l’affiche. Le jeune artiste vient en effet de dévoiler Cinéma, un nouveau clip réalisé par Charly Josse & Margaux Dinam. Au son d’une production martiale, aussi brutale qu’intense, le jeune artiste y tisse progressivement la trame d’une histoire en trois dimensions, qui entremêle volontiers les styles et les références. Une immersion dans un univers unique que Lothar continue de dévoiler avec la sortie de son premier album, Distorsion, le 18 juin prochain.

 

THÉ VANILLE – The Flower Fix

Au rayon des claques visuelles, THÉ VANILLE est toujours un sacré candidat. Quelques semaines après la sortie de leur dernier clip, Flying Fishes, dont on vous avait parlé à l’époque, le trio psychédélique nous est revenu ce mercredi avec Flower Fix, une nouvelle vidéo qui fait la part belle à cette esthétique glitch-art dont les Tourangeaux se sont rendus maîtres. Au programme, donc : des fleurs en 3D, des bugs et des beats, pour un mélange détonnant et savoureux qui vient préfigurer la sortie de Figure 26, un album prévu pour l’automne prochain.

SUN – Golden

En ce mois de mai, le soleil commence tout juste à frapper… Mais il frappe très fort. La détonnante Karoline Rose, ambassadrice de la brutal pop au sein de son projet SUN, nous a collé un bon taquet au début de la semaine avec la sortie de son dernier clip, pour le morceau Golden. La vidéo réalisée par ses soins met ainsi en lumière ce mélange explosif sur lequel repose sa musique, qui mêle sonorités métal et mélodies pop au coeur d’un univers qu’elle incarne fièrement. Un nouveau banger visuel et musical parfaitement réussi.

 

Prattseul – Chapitre II, De New-York jusqu’à L.A.

Deuxième volet de trois, Prattseul réalise le néant aux mille nuances. Vendredi 13, chapitre I bouclé le 15 mars, laissait suspendu au parterre. Jonché sur ce même sol, nous suivons de nouveau l’homme blafard aux lèvres bleutées, ce décor d’un autre temps mais la bâtisse en journée. Sous sa pierre angulaire, Turner prend Gainsbourg aux mots. Burton à l’heure du thé. Non, Saint Julia n’est pas New-York, ni L.A.. C’est un périple plus grand, des premiers jours aux derniers. Des paillettes pour l’ennui, pour des coeurs séparés. Poésie fine. Pop cool. Simon Tirel colore ses planches. Chapitre III à la rentrée.

 

Pépite – Mauvaise Idée

Le plus doux duo de la pop française se réinvente, et c’est loin d’être une Mauvaise Idée ! Au-delà du jeu de mots facile, on découvre avec plaisir que les deux lascars s’embarquent dans une nouvelle direction. S’ils gardent la sensibilité et la candeur qui les caractérisent depuis leurs débuts, on quitte définitivement la plage pour les néons de la ville. Plus synthétique, plus entrainant, Mauvaise Idée annonce la couleur de Rêve Réalité, nouvel EP sur lequel on ondulera cet été.

 

DOPE LEMON – Rose Pink Cadillac

Dope Lemon s’offre un nouveau single sensuel à souhait. Angus Stone, roi des chansons solaire à écouter avec un morceau de paille sur le coin des lèvres, se retrouve dans un registre romantique tel le coroner qu’il nous fallait cet été. Toujours avec cet air nonchalant et son timbre roque, il nous présente Rose Pink Cadillac et son clip haut en couleurs. Des néons, des vampires édulcorés pour une chanson qui fait bouger des hanches à la seconde où le refrain dépose ses premières notes dans nos oreilles.

 

YENDRY – YA

L’Italo-dominicaine, révélée aux yeux du monde entier par son passage dans la série COLORS, revient avec YA. “C’est à propos d’empowerment, de ne laisser personne vous gêner et de ne compter que sur vous-même”. Telle est la signification de ce nouveau titre, sublimé par une vidéo tournée en Colombie, à Medellin et dirigée par Kieran Khan. YA incarne la confiance en soi que nous avons toustes en nous, mais que nous avons parfois du mal à trouver, à manifester. On vous laisse avec ça pour alimenter votre vibe du dimanche et accueillir le soleil.

 

@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoiY3VzdG9tX21ldGFfY2hvaXNpcl9sYV9jb3VsZXVyX2RlX3NvdWxpZ25lbWVudCIsInNldHRpbmdzIjp7ImJlZm9yZSI6IiIsImFmdGVyIjoiIiwiZW5hYmxlX2h0bWwiOiJvZmYifX0=@