Les clips de la semaine #23

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Les clips de la semaine, c’est votre rendez-vous du dimanche. Pour faire passer votre gueule de bois et pour adoucir votre week-end, on vous sélectionne les dix clips qui ont fait l’actu de ces derniers jours. Les clips de la semaine épisode 23, c’est maintenant.

 

BLACK BONES – Destiny

Ce week-end c’est l’Eurovision, enfin en ce dimanche ce supplice télévisuel et musical est déjà passé. La Belgique n’a pas été qualifiée et on espère secrètement que la France s’est pris une bonne taule (on aurait du gagner avec Sébastien Tellier de toute façon …). En attendant, les concours de chant européens pourraient être bien plus cool, la preuve avec BLACK BONES qui nous offre une vidéo à mi-chemin entre le clip et le documentaire parodique. Retour en 1977 et les looks qui vont avec pour la vidéo de Destiny, nouveau titre qui annonce un nouvel album pour le groupe rémois. Le titre revient vers une veine plus pop et folk, des choeurs géniaux, un rythme dingue et toujours beaucoup d’humour donc. BLACK BONES ont conquis nos cœurs une fois encore et Destiny ouvre les porte d’une nouvelle aventure et on a qu’une hâte : découvrir la suite.

Contrefaçon – DETER

Le collectif parisien Contrefaçon continue de surprendre que ce soit d’un point de vue musical ou visuel. Disséminé façon puzzle, ils nous offrent aujourd’hui une nouvelle pièce sous la forme du clip de DETER. Titre intense, il met en place les héros au cœur d’un braquage. Caméra à l’épaule, intensité, violence, brutalité du son et des images tout y est. Les garçons continuent d’explorer leur univers comme un terrain de jeu sans limite et introduisent ainsi pour la première fois des dialogues entre les personnages. La aussi l’attente est grande et le buzz continue de grimpe autour des quatre parisiens, surtout après le concert complètement taré qu’ils nous ont offert au Point Ephémère et dont on vous parlera bientôt. En attendant, on ne peut que vous conseiller de vous jeter sur la vidéo/court métrage de DETER.

Hervé – Cœur poids plume

Ce vendredi était jour de fête pour Hervé puisqu’il a dévoilé son premier EP, Mélancolie FC. A cette occasion, il nous invite à rejoindre son équipe en dévoilant une vidéo pour Cœur poids plume. La musique du garçon est une terre de contraste et c’est du côté lumineux que ce titre balance avec un clip léger, doux et romantique à l’opposé des vidéos live qu’il nous avait présenté jusque-là. Réalisé par Giant, la vidéo présente une scène de fête, de nuit, de corps qui se frôlent et se mélangent d’abord maladroitement puis en communion. Une vidéo à l’image de ce titre qui parle de ces relations un peu bancales, ou on ne sait pas si on est du côté des poids lourds et des poids légers. Et si la vie est un combat, Hervé est bien décidé à mettre tout le monde KO par l’amour et la musique. Pour en avoir la preuve, rendez vous lundi au Point Ephémère pour la release party de son EP.

 

Kazy Lambist – Tous les jours (feat. Jowee Omicil & Amoué)

Et voici le premier clip Tinder … Bon on exagère un peu mais l’idée est quand même là. Tous les jours est le nouveau titre de Kazy Lambist. Musicalement le montpelliérain  s’éloigne du micro pour laisser la lumière à ses comparses : Amoué pour la douceur et Jowee Omicil pour le saxophone et le flow tranchant. Ce nouveau titre affiche une efficacité assez imparable et rentre facilement en tête pour y semer ses petites graines de souvenirs. Si le titre respire donc de cette sensualité et de la moiteur d’un été qui approche, la vidéo de Alejo Restrepo joue avec les images pour transposer ses ambiances et offre une vidéo ou l’envie de relation amoureuse se transforme au fur et à mesure en boulimie destructrice en grande partie due à la technologie.

Bon Entendeur vs Nino Ferrer – La Rua Madureira

Du soleil et de la mélancolie, voilà les sentiments qui se dégagent à l’écoute de La Rua Madueira, leur reprise du titre de Nino Ferrer. Saupoudré des classiques de la chanson française de musique électronique et redonner leur importance aux mots dans une France ou l’on danse de plus en plus sans penser tel est l’objectif de Bon Entendeur. L’été se prépare donc et le sable du temps qui passe ne ruine en rien les amours qui durent comme le montre ce superbe clip joyeux et lumineux de Alice Kong. Aller/Retour le premier album du collectif parisien est annoncé pour le 07 juin. Cet été vous les croiserez dans beaucoup de festival avec notamment un passe au Biches Festival et un autre aux nuits secrètes avant de faire danser un Olympia déjà rempli à l’automne et un Zénith de Paris dans le viseur pour mars 2020. Définitivement, le temps est bon, le ciel est bleu pour Bon Entendeur.

Hugo Barriol – Young

La musique de Hugo Barriol fait depuis un moment résonner les cordes sensibles, de sa guitare et de nos cœurs. C’est définitivement le cas avec Young dont il a dévoilé le clip cette semaine. Pour cette vidéo qui ramène à la mélancolie de la jeunesse, l’artiste à choisi la simplicité utilisant des archives personnelles de vidéos familiale pour illustrer sa chanson. Choix gagnant tant le côté DIY renforce la sincérité et la sensation de vérité qui émane de sa musique. Un beau moment d’émotion en somme et un artiste à découvrir sur scène, avec notamment un passage aux Solidays.

Tyler the Creator – EARFQUAKE

Ça à quel son le bruit d’un coeur qui se brise ? Si vous ne le savez pas, sans doute n’avez vous jamais vraiment vécu. Tyler The Creator semble lui connaitre cette sensation, c’est en tout cas ce qui ressort de son nouvel album IGOR et plus particulièrement de EARFQUAKE qui ouvre l’album. Plongé dans les affres amoureux de Tyler, le garçon n’en oublie pas pour autant de contrebalancer le tout avec  son humour légendaire et nous ce clip à l’ambiance étrange, cette émission télévisuelle à la limite du glauque et à l’ambiance proche de ses références cinématographiques, notamment le génial Napoleon Dynamite qu’il admire. Bref Tyler The Creator est de retour, toujours aussi créatif, toujours aussi décalé, toujours aussi incroyable et ça fait du bien.

SebastiAn – Run For Me feat Gallant

Un artiste doit-il faire ce qu’il aime ou ce qu’on attend de lui ? On pencherait plus pour la seconde option quitte à décevoir le fan qui vibre parfois en nous. Une semaine après avoir dévoilé l’inquiétant Thirst et son super clip réalisé par Gaspar NoéSebastiAn est déjà de retour avec Run For Me sur laquelle il convoque Gallant au chant. Alors oui le ton est nettement plus propre et tend vers des standards plus américanisé mais on retrouve au final le sens mélodique du français, son besoin de laisser surgir par moment la brutalité. Le titre surprend mais gagne par K.O sur le scepticisme de la première écoute (celle du fan donc) pour laisser éclater ses qualités. Derrière la caméra, on retrouve Todd Tourso proche collaborateur de Beyonce, pour une romance explosive entre jour et nuit. L’Amérique tend donc ses bras à SebastiAn mais il n’en oubliera pas la France avec notamment des passages au We Love Green, à Art Rock et La Magnifique Society.

The Raconteurs – Help Me Stranger

Parfois les rêves deviennent réalité. On osait plus trop y croire, mais pourtant le troisième album de The Raconteurs est un fantasme qui va bientôt se concrétiser. Help Us Stranger est annoncé pour le 21 juin et la bande de Jack White viendra le présenter avec notamment des passages à l’Olympia le 26 mai et au Cirque Royale le lendemain. Après deux titres dévoilé en fin d’année dernière, le groupe a présenté cette semaine un troisième extrait : Help Me Stranger , le tout accompagné par une vidéo de Yasuhiko Shimizu tourné au Japon lors du passage du groupe. La chanson, elle sent bon l’Amérique, la poussière et les guitares. De quoi renforcer un peu plus l’attente autour de la sortie de l’album.

The Black Keys – Go

Pour finir la semaine, on retrouve donc The Black Keys. Est ce que c’est notre esprit taquin qui nous aura fait enchainer The Raconteurs et The Black Keys ? Sans doute oui. Toujours est-il que le groupe d’Akron est de retour cinq ans après un Turn Blue qui n’avait pas soulevé l’enthousiasme espéré par chez nous. Et avec Go, on reprend clairement un peu espoir. Déjà parce qu’on retrouve l’humour du groupe, qui se met en scène dans un clip au milieu d’un groupe hippie afin de restaurer le dialogue entre les deux gars qui semblent profondément se détester. Surtout, le titre semble marquer un retour en arrière vers des terres ou la guitare prend à nouveau toute sa place et son importance. Réponse définitive le 28 juin avec la sortie de Let’s Rock.