Les clips du mois : avril
"
Auteur·ice : Rédaction
13/05/2024

Les clips du mois : avril

Les clips du mois, c’est votre rendez-vous mensuel qui vous présente les sorties vidéos de nos musiques préférées. Composées avec amour et minutie par les oreilles de notre rédaction, ces compilations s’attèlent à vous partager chaque mois le meilleur des Internets, faisant se côtoyer les grands noms du moment et les jeunes pousses de la musique. Découvrez les pépites qui nous ont fait chavirer le cœur et les rétines ce mois-ci. 


Le plus attendrissant : shiba – toi d’abord

| Sélectionné par Chloé

Dans la douceur et la mélancolie, le bruxellois Shiba nous fait découvrir son univers, à travers un premier clip qui met en scène les émois d’une relation. Porté par le jazz, la soul, et le rap, toi d’abord est un titre chaleureux qui nous emporte avec sincérité dans la complexité de l’amour. Réalisée par le collectif bruxellois Sussol, la vidéo met en scène deux amant·es qui se répondent en dansant. La caméra suit les deux danseur·euses qui virevoltent dans le salon avant d’emporter leurs mouvements dans une prairie verte, symbole de douceur et de tendresse. En bref, un clip et un son tout doux qui, on en est sûr·es, accompagneront vos après-midi ensoleillées.


Le plus loufoque : La Luz – I’ll Go With You

| Sélectionné par Coralie

Parmi les sorties les plus enthousiasmantes du mois figure sans conteste le nouveau single de La Luz. Après deux titres déjà prometteurs, le groupe de Shana Cleveland revient avec I’ll Go With You, ultime morceau publié avant la sortie de leur prochain disque prévue le 24 mai. Pour l’accompagner, le groupe nous surprend avec un clip vintage et emprunt d’une facétie enfantine qui emmène la chanson dans une nouvelle dimension. On sourit à mesure que la mélodie nous séduit, pour finir impatient·es de découvrir la suite. Heureusement, il ne reste plus que quelques jours à attendre !


Le plus 1001 pattes : youbet Vacancy

| Sélectionné par Mathias

La première fois que youbet a défilé sur notre fil Twitter (fuck off Elon) avec une vidéo de la chanson My Side on est tombé dingue de cette voix qui surnage à peine, fragile et tellement juste. Le dernier album de youbet promet beaucoup de pépites et Vacancy en est définitivement une. La chanson, dans laquelle la voix de Nick Llobet est posée sur des arrangements cristallins, fait l’objet d’un clip d’entomologiste. On reste hypnotisé par ces 1001 pattes et le sentiment de flottaison que procure la mélodie d’un des tous meilleurs groupes d’indie lo-fi du moment.


Le plus morose : yoa Matcha Queen

| Sélectionné par Quitterie

Pour accompagner son dernier single Matcha Queen 100% gen z, yoa nous livre un clip chagrin. Fuir les problèmes du quotidien grâce à l’alcool est démodé, aujourd’hui nous buvons du matcha. Une fois n’est pas coutume, la chanteuse dépeint justement notre génération désenchantée, et l’illustre dans un tête à tête morose avec la caméra autour d’une bonne tasse de boisson verte. Et toi, tu préfères te baigner dans un mug de matcha géant ou plonger dans un rêve subliminal ?


Le plus multivers : Bonny Light Horseman I Know You Know

| Sélectionné par Hugo

Premier avant-goût d’un nouvel album à paraître ce 7 juin, Bonny Light Horseman signe un puissant retour aux sources à travers leur lumineux I Know You Know. À l’occasion, le trio plus qu’acclamé composé des légendaires Anais Mitchell, Eric D. Johnson et Josh Kaufman s’offre une fois encore les grands espaces américains. Un véritable voyage tant visuel que sonore grâce à la voix inimitable de Johnson venu se mélanger aux sons des banjo et des guitares. Un nouveau titre évocateur, mis en image par la célèbre Kimberly Stuckwisch. Les couleurs réconfortantes du désert de Mojave, les sonorités brutes du groupe qu’on adore et des mots gorgés de sens : tout est là pour faire de ce nouvel album, un véritable petit bijou.


Le plus malaisant : Crumb The Bug

| Sélectionné par Caroline

Il n’y a qu’une chose qui pouvait faire flancher notre cœur en ce printemps grisâtre, et c’était le retour de Crumb. Le rock psyché a donc retrouvé son plus doux (et cru) compatriote, et nous avons retrouvé nos riffs préférés. Et quel retour, puisque le groupe américain s’arme d’une nouvelle direction artistique visuelle, comme il le fait pour chaque album. Celui-ci s’armera de vert et de tapis troués, mais pas seulement, puisque la chanson The Bug nous donne d’entrée de jeu le joyeux malaise d’y voir des insectes. On ne se refait pas, c’est un single typique de Crumb, rien qui ne sort de l’ordinaire jusqu’ici et ça nous convient très bien. Toujours aussi satisfaisant de réentendre cette voix qui a bercé nos nuits, même aux côtés de nos amis à six pattes. On attend avec impatience leur venue au Botanique ce 28 mai prochain !


Le plus errant : AnNie .Adaa DOGMAN

| Sélectionné par Charly

Au milieu de ces quatre murs infinis de béton, AnNie .Adaa suffoque, c’est l’anxiété, poitrine serrée, vision toute grise, vision toute froide. Comme le chien qu’on libère enfin, le temps d’une promenade dans la nature, l’artiste erre, au milieu d’un décor vert et brutaliste, en quête d’air et de sensation. Ressentir quelque chose, puis le vide. Les murs quotidiens reviennent se dresser comme une prison mentale. Quand on lève la tête pourtant, on aperçoit un peu d’horizon, le ciel, Juste Un Peu De Ciel. C’est le dernier album d’AnNie .Adaa, touchant comme ce clip – il faut l’écouter.


Le plus grisant : We Hate You Please Die Adrenaline

| Sélectionné par Léa

Le trio rouennais revient avec du lourd ! Adrenaline, nouveau titre clipé de We Hate You Please Die, que le groupe n’hésite pas à définir comme le “the best and the worst feeling” (traduisez : le meilleur et le pire sentiment). Vous voyez ce genre de sentiment qui vous prend et boost votre confiance en vous au point de rendre tout possible ? Un titre explosif, avec un riff de guitare frénétique, qui transmet cette sensation d’apesanteur que procure l’adrénaline. Excellent pour casser des gueules.


Le plus photo-collage : Suki Waterhouse My Fun

| Sélectionné par Marthe

En tant que mannequin et actrice, Suki Waterhouse est habituée à jouer avec son image. Celle qui est aussi chanteuse s’en amuse dans le clip My fun, avec des moyens beaucoup plus rudimentaires que des productions au budget XXL. On y voit des photos découpées de la britannique, et superposées à des dessins enfantins aux couleurs pop, le tout dans un décor de piscine bleu azur. L’enregistrement avec l’effet “radio qui grésille”, brute, ajoutée aux flûtes et aux choeurs entêtants, rappellerait presque un vieux tube des Rolling Stones. Simple et efficace. Une invitation à la décompression de bonne augure avant l’été.

@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoiY3VzdG9tX21ldGFfY2hvaXNpcl9sYV9jb3VsZXVyX2RlX3NvdWxpZ25lbWVudCIsInNldHRpbmdzIjp7ImJlZm9yZSI6IiIsImFmdGVyIjoiIiwiZW5hYmxlX2h0bWwiOiJvZmYifX0=@