Les lives du POP UP! #6 : Les perles de cette fin d'année !

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

C’est bien connu qu’à La Vague Parallèle on aime beaucoup le Pop Up du Label, simplement parce que c’est un lieu incontournable de la scène parisienne des musiques actuelles, mais aussi parce que l’endroit et l’équipe sont top ! Que demander de mieux ? En tant que bons habitués, on a décidé de consacrer un article sur les incontournables lives et découvertes de ces derniers mois qui ont achevé cette superbe année 2019 en beauté ! 

INSEINE #3 : 

Le 26 septembre dernier, l’association Tourtoisie Music, dont on vous parle beaucoup ici, organisait la 3ème édition de sa soirée rap. Répondant au doux nom de In{sei}ne, cette soirée avait déjà programmé par le passé Eden Dillinger, Lasco, Thimothée Joly, Sutus… De retour en grande forme pour la première soirée de la saison, l’équipe a explosé les compteurs, avec une programmation riche et un public en feu. On a eu la chance d’assister aux superbes lives de Double T et Bolides en ouverture, défendant tous les deux un hip hop aérien et rêveur. Style beaucoup plus terre-à-terre pour le Cristolien Robin des Blocs, dont on aime beaucoup le clip L’Effort de Paix, sorti l’année dernière. Pour le dernier live de la soirée, KuRt 20:20 a tout cassé au Pop Up du Label, devant une fan base solide et des curieux conquis. Accompagné par Wallace Cleaver et Pierre Régent, Kurt a tenu sa place de tête d’affiche de la soirée avec brio. Pour terminer la soirée, le superbe DJ set de Poto Rentrant nous a tenus en haleine jusqu’à 2h grâce à une excellente sélection de hip hop US, grime et tribal house. Pour résumer, encore une soirée réussie pour Tourtoisie, et une belle promesse pour l’avenir. Les soirées rap sont rares à Paris, on compte sur vous pour venir la prochaine fois !

Adrien.

Pion

Changement d’univers avec Pion, dont la musique ne correspond à nulle autre. Tantôt psychédélique, tantôt jazzy, mais toujours d’une rare intensité, c’est un show qui détonne assurément. Frôlant l’image religieuse lorsque Pion déroule ses psaumes transis tel un gourou, la foule se laisse prêcher telle une convertie avant de se libérer aux premières notes de Coca-Loca. Seule complainte, la chanson 22h22 a été jouée à 21h36. Une faille spatio-temporelle de plus dans la soirée.

Victor.

Venus VNR 

On avait déjà parlé de Venus VNR lors de la sortie de leurs deux premiers titres, c’est quelques semaines après la sortie de leur 3ème single, Blonde, qu’on a eu le plaisir de retrouver le duo sur la scène du Pop Up du Label. Déjà conquis musicalement, le concert n’aura fait que confirmer notre attrait pour la musique de ces deux jeunes qui ont de l’énergie à revendre sur scène. Un concert simplement VNR et une présence scénique remarquable ! Le duo a depuis sorti son premier EP 4 titres , “Venus VNR”, en novembre dernier. Un groupe à retrouver sur scène très vite en 2020 on l’espère !

Chloé.

Pizzagirl 

Qui a dit que la new wave n’était plus d’actualité ? Cette fin d’année 2019 nous a bien prouvé le contraire, à notre plus grande joie, en tant que bons fans de ce courant musical qui fut les prémices de la pop actuelle. Presque 40 ans plus tard, ces sonorités en inspirent toujours autant. Pizza Girl, alias Liam Brown, puise très certainement beaucoup dans ces sons, tout en mêlant des inspirations plus tardives 90s et des débuts des internet. Le résultat en est original et fait du son Pizza Girl une pop funky parsemée de touches disco, qui donne envie de danser ! C’est donc ce qu’on a fait à l’occasion de la sortie de son premier album, “First Timer” !

Chloé.

GENTS 

GENTS, ou le concert le plus fascinant de cette fin d’année ! Le duo danois, fan de boîtes à rythme était de retour à Paris en cette fin d’année, en formation de groupe, pour nous présenter leur deuxième album, “Human Connection”. GENTS c’est simplement une voix unique, qui nous rappelle, à quelques tonalités près, un Mark Hollis déjà bien regretté, mêlée à des sonorités très synth pop new wave back to 80’s proches des Duran Duran, Talk Talk ou encore Erasure… C’est également un discours fondé puisque ce dernier disque aborde le sujet des relations humaines et la volonté de devenir des êtres humains empathiques dans un monde confus et dépendant des technologies. Et quel bonheur d’entendre ces sons en live, autrement que sur de vieux disques, joués cette fois par de jeunes artistes, dans une salle où la moyenne d’âge arbore la trentaine. La new wave a un bel avenir dans la capitale !

Chloé.

On se retrouve l’année prochaine pour débuter cette année 2020 et cette nouvelle décennie qui nous réservent, on en est certains, pleins de surprises !

Vous trouverez toute la programmation du Pop Up du Label ici.