Live Is Live 2024 : un programme de luxe pour une édition (plus que) prometteuse
"
Auteur·ice : Hugo Payen
17/06/2024

Live Is Live 2024 : un programme de luxe pour une édition (plus que) prometteuse

| Photos : Hilde Lenaerts

Trois jours de déhanchés, de groupes iconiques autant que de belles découvertes musicales sous une ambiance familiale, ça vous tente ? Eh bien on a peut-être ce qu’il vous faut. Comme toujours nous direz-vous. Avant de rentrer dans la frénésie de l’été et de son lot de festivals, c’est au Live Is Live qu’on se donne rendez-vous ces 28, 29 et 30 juin prochain.

Avec cette météo bipolaire, on vous entend crier à tue-tête qu’ « y’a plus de saison ! ».  Et pour le coup, on ne peut que vous donner raison. Pourtant, même si l’été peine à nous atteindre, les grands festivals du pays eux, arrivent à grands pas. Reconnue et admirée pour son lot de festivals en tous genres accompagnant nos étés depuis toujours, la Belgique sait y faire.

Chaque année, alors que certains festivals s’expatrient dans de nouvelles contrées plus caliente, d’autres voient le jour. En 2022, c’est au tour du Live Is Live de hisser sa grande scène et de se faire entendre. D’abord niché en bord de mer, c’est à l’extérieur d’Anvers que le festival aux programmes toujours plus alléchants a élu domicile l’année passée.

Quelques semaines avant de passer nos journées sur les terres de ces mastodontes que sont Rock Werchter, Dour, le Pukklepop ou encore Couleur Café, c’est dans l’enceinte du parc Middenvijver, à Anvers donc, que nous allons clôturer notre mois de juin.

Et quelle bonne nouvelle. Loin des bières à dix euros et des centaines de personnes faisant la file pour rentrer dans des salles trop grandes pour les groupes qu’elles accueillent – oui, on balance –, le Live Is Live nous promet un début d’été haut en couleurs.

Au programme ?

Attention, compte à rebours avant le « woaw » général. Car oui, pour sa nouvelle édition, le Live’s Live est allé chercher plein de jolis noms. Entre quelques légendes internationales comme Sheryl Crow, Editors, The Smashing Pumpkins et leur mythique 1979, Gossip venu fêter son grand retour plus de dix ans après son dernier album, Paolo Nutini, Passenger ou encore le retour d’Alvvays, l’unique Trombone Shorty et Ben Howard, c’est aussi du belge qu’on aura la chance de (re)voir.

Le don d’interprétation de Loverman, la fougue d’Iskander Moon, le funk coloré de Frankie Fame, les déhanchés d’Intergalactic Lovers ou encore le panache de Tamino, le coeur brisé de Warhaus et l’ineffable Trixie Whitley : nos mollets n’ont qu’à bien se tenir.

S’étalant sur trois jours, du 28 au 30 juin, la liste d’artistes à découvrir est encore longue. De notre côté, c’est aussi, l’ingéniosité de The National, la poésie de Bess Atwell, la puissance de Ruti, le mystérieux Jacob Alon et la mélancolie de Lord Huron que nos petits cœurs viennent chercher.

Du rock, du jazz, de la folk mais aussi une bonne dose de pop et d’alternatif : il y en a pour tous les goûts. C’est d’ailleurs pour cette raison que nos âmes de mélomanes ont décidé d’élire domicile sur ces terres flamandes quelques jours durant. Un sacré cocktail d’artistes tous·tes aussi talentueu·euses les un·es que les autres, qu’on a hâte de vous faire découvrir à travers quelques mots et des dizaines de photos.


Mauve:
Mauve: