Mosaïque #78 : Mélanie Venditti

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Dans Mosaïque, La Vague Parallèle explore les multiples aspects et facettes cachés de ses artistes favoris pour en dresser un portrait original, esquissé à petites touches. Aujourd'hui, c'est une artiste venue de Montréal qui a transformé les épreuves de la vie en œuvre d'art sublime avec Épitaphes. Elle sera à l'affiche des francofolies de Montréal, bienvenue dans la mosaïque de Mélanie Venditti.

Un artiste ou une chanson qui t'a donné envie de faire de la musique ?

À 14 ans, quand j'ai écouté pour la première fois l'album Ok Computer de Radiohead.

Un morceau qui te rappelle ton enfance ?
C'est le temps des vacances - Pierre Lalonde.

 

Un morceau que tu écoutes en tournée ?

 Close to the Edge - Yes.

 

Un morceau qui te rend heureux ?

Everyday - Weyes Blood.

 

Un morceau récent que tu aurais voulu écrire ?
 
Les pommiers envahis - Philémon Cimon.
Un morceau idéal pour les oiseaux de nuit ?
 Mettons pour les lendemains de ces nuits : I'm Only Sleeping - The Beatles.

 

 

 

Un morceau qui représente ta personnalité ?

 Élégie pour alto solo - Stravinsky.

Une pièce dissonante jouée à l'université.

 

Un.e artiste avec qui tu voudrais collaborer ?

Owen Pallett.

 Un morceau plaisir coupable ?

 I Don't Want to Miss a Thing - Aerosmith.

Depuis le jour où j'ai braillé devant le film Armageddon, quand Bruce Willis meurt.

 

 

Un morceau qui agit comme un phare dans la nuit ?

Die Moldau - Smetana.

Un morceau qui pour toi agit comme un film ?

Cantus in memoriam Benjamin Britten - Arvo pärt.

Un morceau qui est définitivement un grand cru ?

L'art de la fugue - Bach.

Un morceau pour exprimer les mots qui tournent dans ta tête ?

Hahahahahahaha. Le Quatuor No.1 - Ligeti.

 

 

Un morceau qui représente ton esthétique ?

The Book Lovers - Broadcast.

 

 

 

Un morceau pour amener Montréal à Paris ?

La nuit est une panthère - Les Louanges.