Mosaïque #81 : Of Course

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Dans Mosaïque, La Vague Parallèle explore les multiples aspects et facettes cachés de ses artistes favoris pour en dresser un portrait original, esquissé à petites touches. Aujourd'hui, c'est un duo qui avec son dernier EP Montréal Bagarre ajoute du groove au rap et du rap au groove. Bienvenue dans la mosaïque de Of Course.

Un morceau qui représente votre esthétique ?

Will : Hello? Is This Thing On? - !!! (chk chk chk).

C’est une de mes très grosses influences en matière de composition et d’arrangement. Ce que j’aime, c’est le côté très pop de la base des chansons, qu’on casse avec une structure et des choix de sons vraiment ‘’flyés’’. Le morceau fait plus de 7 minutes, part dans tous les sens, et c’est ce qui fait le génie de ce groupe !

Émile : Ladders - Mac Miller.

Tout est parfait dans ce titre : bassline de feu, rythmique super efficace tout en restant discrète, des horns qui rehaussent le tout et Mac au sommet de son art, je pourrais l’écouter 14 fois de suite. Elle correspond à tout ce que j’aime dans une prod.

Un morceau qui vous rappelle votre enfance ?

Will : Ma quale idea - Pino D’Angiò.

À fond dans la voiture de ma mère, je n’ai jamais rien compris de ce qu’il disait, mais c’est la folie italienne ce son-là !

Émile : September - Earth, Wind and Fire.

On habitait une maison en forêt, on pouvait mettre le son aussi fort qu’on le voulait à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Mes parents mettaient cette chanson tellement fort et tellement souvent qu’elle est restée imprimée dans ma mémoire pour toujours.

 

 

 

Un morceau qui représente votre personnalité ?

Will :  Workin’ Day and Night - Michael Jackson.

Le jour, je travaille dans une radio, la nuit, je travaille dans mon studio, puis en vrai je pense que si j'arrêtais, je serais trop triste.

Émile:  Overkill - Motorhead.

Toujours plus de groove, toujours plus fort.

 

Un morceau pour amener Montréal à Paris ?

Will : Tangerine - LaF.

J’aurais pu partir dans le classique Léonard Cohen, mais je préfère vous faire découvrir la nouvelle génération québecoise, puis un des trois rappeurs Mantisse a fait un feat. avec nous sur Oublie-moi et c’est une vraiment belle personne !

Émile : Huile Chaude - L’Amalgame.

Si tu veux te former au québecois, c’est idéal.

 

 

 

 

Un morceau plaisir coupable ?

Will : Toxic - Britney Spears.

Sérieux, c’est la meilleure prod pop des années 2000 et je pèse mes mots !!

Émile : I Believe In a Thing Called Love - The Darkness.

Un des groupes les plus kitchs des années 2000, mais c’est drôle, assumé et le solo de guitare est dingue sur cette chanson !

 

Un morceau sur lequel elle va forcément danser ?

WillLe disco des capitales - Voilaaa.

Je mets souvent ce son en soirée quand les gens commencent à se demander pourquoi personne ne danse quand on passe du dubstep…

Émile : Casio - Jungle.

Le refrain de cette chanson est fou, pop au maximum, mais tellement efficace.

 

 

 

 

 

 

Un morceau que vous écoutez en tournée ?

Will : What’s the Use - Mac Miller.

En vrai, on écoute vraiment beaucoup de sons différents et rarement le même, mais Mac Miller revient souvent !

Émile : Léon - L’Or Du Commun.

Ça se glisse parfaitement entre un Mac Miller ou un Anderson .Paak.

Un morceau récent que vous auriez voulu écrire ?

Will : Trop beau - Lomepal.

C’est vraiment son single le plus pop, mais ça fonctionne tellement bien, le texte, la mélodie, même le clip…

Émile : Dang! - Mac Miller.

Ça m’a fait repenser complètement ma vision de la composition, du placement, de la section rythmique, du jeu dans l’espace. La façon dont Pomo a composé le beat m’a vraiment influencé.

 

Un artiste avec qui vous voudriez collaborer ?

Will : Anderson .Paak pour le groove, et j’ajoute Kendrick Lamar pour le flow et Quincy Jones à la prod pour la légende. Mais si on en garde un seul, c’est Anderson .Paak.

Émile : Kaytranada.

 

 

 

Un.e artiste ou une chanson qui vous a donné envie de faire de la musique ?

Will : First Date - Blink-182.

C’est le morceau qui m’a donné envie d’avoir un groupe ! Pour l’envie de faire de la musique, ce n’est pas un morceau, c’est mon grand-père avec son piano !

Émile : Whole Lotta Love - Led Zeppelin.

Il se passe quelque chose de mystique dans le son de guitare de Jimmy Page, c’est indescriptible l’effet que ça a sur moi, ça a allumé quelque chose qui a tout changé.

Un morceau pour faire passer son jet lag ?

WillGo With the Flow - Queens Of The Stone Age.

J’écoutais ça au moment où j'atterrissais pour la première fois à Montréal. C’est ma chanson anti jet lag !

Émile : Bus Ride - Kaytranada.

C’est comme si cette track me remettait dans le beat quand je sors de l’avion.

 

Un morceau un peu brutal (mais ça fait du bien) ?

Will : Justin de Korn. On est quand même des anciens métalleux, donc le brutal, ça nous connait ! Je n'en écoute plus vraiment, mais parfois je me mets Korn dans le casque quand je fais de la boxe, et c’est parfait pour l’énergie destructrice.

Émile : Classique, mais The Heaviest Matter of the Universe de Gojira, ça pique.

 

 

 

 

Un morceau sur lequel chacun fait c'qui lui plait ?

Will : Le MIA -  IAM.

Ce soir, les bagues brilleront pour danser le MIA.

Émile : Pardon My Freedom - !!!.

Parfait morceau pour lâcher les freins.

Un morceau à écouter à minuit ?

Will : Truth - Kamasi Washington.

Si on est dans un contexte de chilling ou de ‘’pré-dodo’’, 13 minutes de jazz moderne, parce que pour moi minuit musicalement, c’est FIP (la radio française) ou rien !
Sinon, je reste dans le jazz, mais plus dansant si on est dans le contexte de s’ambiancer, genre Just Around the Corner de Herbie Hancock.

Émile : Flamenco Sketches - Miles Davis.

Un morceau qui vous rend heureux ?

Will : Everybody Loves the Sunshine - Roy Ayers Ubiquity.

Mon son du matin pour éviter les journées moroses.

Émile : What’s Goin’ On - Marvin Gaye.

The coolest guy, avec la coolest vibe, ever.