Mosaïque #97 : !!! (Chk Chk Chk)

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Dans Mosaïque, La Vague Parallèle explore les multiples aspects et facettes cachés de ses artistes favoris ou ses belles découvertes pour en dresser un portrait original, esquissé à petites touches. Aujourd'hui, c'est une légende de la scène dance punk américaine qui s'est prêtée au jeux de nos questions musicales. Ils viennent d'annoncer la sortie de leur nouvel album Wallop, bienvenue dans la mosaïque de Nic Offer, leader de !!! (chk chk chk).

 

Un morceau qui représente votre esthétique ?

Nic Offer :  Hummm, je me tâte entre Fix up, Look Sharp de Dizzee Rascal et Old Man de Neil Young.

LVP : Ca fait un joli spectre.

N : Ouais (rires). Espérons qu’on soit entre les deux, mais je pense qu’on a toujours été un de ces groupes issus du mouvement punk, le truc post Nirvana où t’es juste censé arriver sur scène en portant ce que t’as porté toute la journée et c’était fun de commencer à jouer en short. Porter un short sur scène c’était juste une partie du fait d’être punk et de porter ce qu’on veut sur scène, mais c’est devenu quelque chose. En fait, la dernière fois que j’ai joué en pantalon à Paris je me disais "je peux porter ce que je veux on s’en fout je fais ce que je veux" et c’était un mauvais concert et après le concert, tout le monde est venu me voir en mode "Mais pourquoi t’as pas mis de short ?!". Donc je me suis dit qu’il fallait que je répare ça, que je fasse attention et depuis je porte toujours un short.

Un artiste avec qui tu aimerais collaborer ?

C’est une question difficile parce que quand les gens demandent ça, en général j’ai le sentiment que ça finit toujours de façon un peu guindée et les deux personnes sont nerveuses en présence de l’autre et elles ressentent cette pression de faire un truc super cool, comme l’album de Leonard Cohen et Phil Spector. Ce n’est pas leur meilleur album, à aucun des deux, donc c’est toujours quelque chose d’un peu dangereux mais sur cet album on a travaillé avec Angus de Liars et j’étais super excité parce que c’était très naturel. On lui envoyait des instrus et il nous disait s’il se sentait inspiré pour en faire quelque chose et c’était génial. Tu sais avec qui j’aimerais bien travailler ? Je pense à Dani Miller qui chante dans Surfbort. C’est un groupe de New York et elle a une super présence, je la trouve vraiment cool. Je dirais elle, ou Ian Svenonious, le chanteur de The Make-Up.

 

Un morceau plaisir coupable ?

Oh je ne crois pas aux plaisirs coupables. Je ne suis coupable de rien du tout, j’adore la pop. Je ne fais pas d’excuses. On en parlait tout à l’heure, comme quoi tu n’as pas le droit de dire que tu aimes Vampire Weekend alors que j’adore Vampire Weekend. Je suis un grand fan, je trouve que leur nouvel album est superbe. Demain j’ai la possibilité d’arriver à Madrid à 11h et ils jouent à 1h30 à un festival mais j’ai un vol le lendemain matin donc je me demande "Est-ce que je vais les voir ?".
Du coup, je ne sais pas ce que les gens en diraient donc je dirais Guilty de Barbara Streisand. C’est une chanson géniale.

 

 

 

 

Un.e artiste ou une chanson qui t'a donné envie de faire de la musique ?

Il y a une chanson de Bohannon qui s’appelle Let’s start the dance et qui était, disons... la première fois que je l’ai entendue j’étais là à me dire "WOAH, c’est quoi ce truc ?". Et en fait j’ai eu une réaction très spécifique quand je l’ai découverte, un ami l’a passée dans une soirée à Sacramento et j’étais là, je n’y croyais pas et je crois qu'à un moment donné ça montait et quand c’était au summum du morceau, quelque chose est tombé du plafond pile au moment où le rythme reprenait et on était juste là en mode "Mais putain c’est quoi ce morceau ?". Et je suis allé voir mon pote lui demander "mec c’est quoi cette chanson ?" et c’est à ce moment là que j’ai découvert qui était Bohannon. Par hasard l’année passée je lisais le livre de Johnny Marr et il parle de la période avant de démarrer The Smiths, quand un jour il est allé dans une boîte et le DJ passait un morceau incroyable et avec un pote à lui ils lui demandent "C’est quoi ce morceau ?" et c’était cette même chanson. Donc il a eu le même genre de réaction et je trouve ça plutôt excitant.

 

 

 

 

Un morceau que tu écoutes en tournée ?

 

Une chanson quand j’écoute en tournée… Je dirais que maintenant, quand je suis en vol et que je passe en mode avion, je n’ai plus que quelques options à écouter parmi ce que j’ai enregistré sur Spotify et l’une d’entre elles est l’album de Rosalia. J’adore cet album, il est bon de bout en bout, il y a peut-être quelques passages un peu en dedans mais avec des supers moments à la fin. Il est plutôt court et il passe toujours bien donc c’est parfait pour être en vol parce que je suis toujours d’humeur à l’écouter donc c’est bon pour la tournée.

Un morceau qui te rappelle ton enfance ?

Une chanson qui me rappelle mon enfance… ooh… Il y en a tellement. Toute mon enfance j’étais obsédé par la musique, à peu près dès que j’ai pu l’être donc… Si tu peux être plus spécifique, un âge ou autre et je pourrais te dire.

LVP :  Quand tu étais ado ?

Quand j’étais adolescent ? Tout tournait autour de la New Wave, les 80s, la musique anglaise et les trucs comme ça. Je me souviens spécifiquement d’adorer vraiment une chanson des Pet Shop Boys, I want to wake up. C’était sur leur deuxième album et je me souviens qu’avec un ami, on allait en voiture à l’école tous les jours et on écoutait New Order, OMD et les Pet Shop Boys et on adorait cette chanson. On conduisait et on écoutait et quand cette chanson passait on montait le son super fort et on roulait peut-être un peu plus vite.

 

 

 

 

 

 

 Une chanson pour quand les temps sont durs ?

Don’t you worry about a thing de Stevie Wonder. Ça marche vraiment. Une fois, j’étais complètement défoncé sur un dancefloor après un show vraiment merdique, j’étais vraiment pas bien et cette chanson est passée et j’ai pleuré. J’étais tellement perché que j’ai cru qu’il chantait juste pour moi. J’ai eu le sentiment qu’il a vraiment fait cette chanson à destination de chacun quand il en a besoin, et à ce moment j’étais là.

 

Un morceau qui te rend heureux ?

Tu sais je n’écoute pas beaucoup de rock mais quand je suis en mode "J’ai envie de me donner", et en général ça veut dire que je suis de plutôt bonne humeur, je mets… l’autre album de Nirvana… Pas Bleach, pas Nevermind

LVP :  In Utero ?

In Utero ! J’adore mettre cet album à fond et en général quand je le fais c’est plutôt de la dance ou du reggae ou dans ce genre là mais ça c’est un album de rock que j’aime mettre à fond.

 

Une chanson parfaite pour une météo étrange ?

(Rires) Il faudrait que je regarde nos morceaux… Ah, je sais qu’il y a une bonne réponse facile pour cette question. Je veux dire, on a fait 8 albums donc les gens pourraient dire "Mais pourquoi tu n’as pas choisi celle là ?". Tu sais quoi, tu connais ce morceau Camino del Sol ? C’est une chanson que j’aime, par Antena. C’est une bonne chanson. Je l’écoute quand il pleut ou dans ce genre de situations.

Une chanson qui t’aide à te sentir libre ?

Je dirais XTC par DJ Koze. C’est une bonne chanson. J’adore comme tu peux te perdre dedans.

 

 

 

 

Un morceau qui représente ta personnalité ?

Ce que je déteste à propos de cette question c’est que je sais qu’il y a une réponse géniale et que je veux trouver la réponse géniale et je suis là en mode "oh putain oh putain", il y a tellement de différentes réponses drôles qu’on pourrait donner… Ok donc c’est juste ça : une chanson qui me décrit ? C’est toute la question ? Une chanson qui me décrit… Je vais choisir une autre chanson de Sonic Youth, Kissability.

 

 

 

 

Un morceau récent que tu aurais voulu écrire ? Tu peux répondre Vampire Weekend.

(Rires) Putain mec je peux pas imaginer écrire ces chansons. Je vais dire une chanson qui était une de mes préférées et que j’écoutais beaucoup l’an passé qui est Immaterial par SOPHIE. J’étais en mode "Putain cette chanson est bonne" et je la mettais fort, je me disais que ça sonnait tellement bien et que j’adorerais écrire une chanson comme ça.


 

 

 

Une chanson pour crier Shit Scheisse Merde ?

Il n’y a qu’une chanson pour ça mais… Une chanson qui crie Shit Scheisse Merde, voyons voir… En fait j’adore ces questions, j’aimerais que toutes mes interviews soient comme ça mais j’ai envie de donner les bonnes réponses et j’essaie de trouver la meilleure… Tu sais quoi, on a écrit cette chanson pour deux raisons. Parce qu'un soir je dansais dans un bar français et ils passaient des chansons et tout le monde chantait et à un moment passe cette chanson d'Eminem et du coup plus personne ne chante, mais ensuite est arrivée la partie de Without Me à la toute fin et toute la salle s’est mise à chanter ensemble. Il n'y avait pas de langage et tout le monde pouvait chanter. Quand on a écrit Shit Scheisse Merde c’était après ce voyage et je voulais une chanson que tout le monde puisse chanter, que les Français et les Allemands puissent chanter, que tous les langages différents puissent chanter et c’est pour ça qu’on l’a écrite. Qui plus est, quand j’étais enfant il y avait une chanson à la radio de John Cougar Mellencamp qui s’appelle Play Guitar et il y a cette partie où l’instru s’arrête et où ça fait “Forget all about that macho shit, learn how to play guitar” et étant enfant j’étais juste là "Oh wow". Tu sais, les gros mots rendaient la chanson beaucoup plus séduisante pour moi. Et puis il y a aussi cette chanson de Kim Gordon où elle chante “Take a walk in the park - SHIT YEAH” . Cette chanson est géniale. Ça pourrait être celle que je choisis. Attends un peu. C’est sur Daydream Nation. Parce que j’ai toujours trouvé que "shit" est un mot cool à avoir dans une chanson. Cette chanson, elle s’appelle… Eliminator Jr ? Ouais c’est ça, Eliminator Jr. Ouais, elle dit “SHIT YEAH” donc c’est c’est celle là que je choisis. Mais du coup mon "shit" préféré dans une chanson c’est soit John Cougar Mellencamp, soit Kim Gordon dans Sonic Youth avec Eliminator Jr.

 

 

 

 

 

 Une chanson qui est toujours bonne, bonne, bonne ?

Steal My Sunshine de Len, c’est une chanson pop des 90s.

 

 

 

 

 

Une chanson aussi folle que ta musique ?

Je sais pas, The End des Doors ? (Rires)