Nos artistes ont du talent : édition spéciale confinement #2
"
Auteur·ice : Rédaction
07/04/2020

Nos artistes ont du talent : édition spéciale confinement #2

Parce que nos artistes ont du talent, parce que “l’art naît de contraintes et vit de luttes” et surtout pour bien commencer cette nouvelle semaine de confinement, on vous a sélectionné les clips DIY les plus ingénieux du net, qui ont fait l’actu de ces derniers jours. Nos artistes ont du talent : édition spéciale confinement épisode 2, c’est maintenant !


Thérapie Taxi – Naïve

Eux aussi ont troqué la production contre le clip collaboratif, confinement oblige.  Les jeunes de Thérapie Taxi ont dévoilé cette semaine le clip de Naïve, titre extrait de leur second album Cadavre exquis, paru en décembre dernier. Totale carte blanche aux fans pour cette réalisation avec pour seul mot d’ordre : créativité. Le résultat y est : une juxtaposition d’extraits vidéo qui donnent le sourire, parmi lesquels les membres du groupe se sont glissé·es, on vous laisse les trouver !


COCO BANS – Pray

Parce que le confinement n’est pas un jeu mais bel et bien le moyen de lutte indispensable contre la propagation de ce virus et la souffrance qu’elle engendre, Pray est le message d’espoir que COCO Bans a choisi d’envoyer. Quoi de mieux qu’un clip rassemblant des images du monde entier pour témoigner le plus justement possible de la situation et mettre en lumière la solidarité que celle-ci engendre ?

https://www.youtube.com/watch?v=VGj9xEYuKhM&feature=youtu.be&fbclid=IwAR28_9EBLgkvGXbIABW_17xQ96E-X4CvKQmMqawm4bhiE-oXNXE7ECWp0cY


Halehan – Home

Halehan nous propose quant à lui une version live piano/voix de Home, dernier titre issu de son EP Selfless Dream, sorti il y a plus de 3 semaines. Une version magnifique en direct de sa fenêtre, confinement oblige. Halehan nous invite dans son salon avec ce sublime visuel fait par la main prodigieuse de Vinco Zierowan, entourant l’artiste pendant sa prestation. On y retrouve la voix délicate et touchante du chanteur accompagnée par son piano, fidèle ami qui l’aide, on le suppose, à résister à ces journées de plus en plus longues. Nos artistes deviennent de plus en plus créatif·ves visuellement parlant. Pour Halehan, c’est encore une fois un sans faute. On ne se lassera donc jamais de notre pépite belge qui a tant à nous donner.


Gaetan Nonchalant – C’est le Confinement

Alerte, on a perdu ce cher Gaetan ! Ou plutôt, il a perdu sa sacro-sainte nonchalance. En zappant les synthés et les guitares acoustiques, le crooner de l’absurde délaisse la folk pour se lancer dans la “punk metal violence“, à en croire les hashtags de son Instagram. Une boucle de drums samplée en accéléré et de la distorsion suffisent pour un pétage de câble en bonne et due forme. Épopée familiale, c’est son frère Cyprien qui se charge de mettre des images sur la musique. On y voit le chanteur tournant en rond dans son jardin, au volant d’un kart à pédales ou sautillant guitare à la main, enfermé dans un kiosque. Allez courage Gaetan, et merci pour ce joyeux capharnaüm lo-fi !


The Slow Sliders – Empty Days

Se lever, prendre un café serré avec sa Bialetti et refaire le monde sous sa douche, voici le quotidien de milliers de personnes depuis quelques semaines. Avec le clip d’Empty Days, The Slow Sliders propose une atmosphère mélancolique de par ses tons et ses paroles avec une touche saugrenue nous faisant esquisser un sourire. Un clip simple, efficace et décalé, allant de la brume à la lumière pour nous  transporter vers quelque chose de plus jovial en ces temps confinés. Une petite douceur à se mettre sous la dent pour bien débuter notre journée, ou s’endormir plus paisiblement pendant ces longs jours vides.


Grimes – You’ll Miss Me When I’m Not Around

Non seulement elle nous a offert l’un des albums de pop expérimentale les plus remarquables avec Miss Anthropocene en février dernier, mais voilà que Grimes revient nous gâter en ces périodes de confinement avec une idée lumineuse. À travers la visuel de son morceau You’ll Miss Me When I’m Not Around, la future maman nous invite à colorer son univers. Suivez les instructions dans la légende Youtube et, surtout, faites honneur à l’extravagance fascinante de cette magicienne de l’image.


SAYGRACE – Boys Ain’t Shit 

Voici le tube parfait pour accompagner les premiers vrais rayons de soleil de l’année. L’Australienne Grace Sewell offre à son succès Boys Ain’t Shit une seconde vie via un nouveau visuel pétillant. C’est l’occasion pour les jeunes artistes Tate McRae et Audrey Mika de venir porter main forte à leur amie pour envoyer au diable tous ces garçons inutiles. Une ode teen-féministe qui a le mérite de nous faire nous dandiner depuis nos chaises de bureau.


Fokke Simons – Quarantaine

Mieux vaut en rire qu’en pleurer. Voilà le motto d’un des collectifs hip hop les plus déjantés d’Amsterdam : Fokke Simons“C’est assez post-apocalyptique, derrière mon masque mes phrases sont cryptiques, Mark Rutte est assez sceptique, mais moi je continue de vivre ma vie agitée”. Second degré et humour régissent ainsi le morceau ainsi que le visuel qui accompagne ce délicieux Quarantaine qui met en scène le quintuor dans la routine d’un groupe de mecs un peu branleurs, un peu casse-cous, qui partagent un brin de leur folie confinée pour notre plus grand plaisir.


Kiana Ledé – Chocolate (feat. Ari Lennox)

Kiana Ledé est la prochaine princesse du RnB et son nouvel album KIKI est là pour le prouver. Issu de ce nouvel opus remarquable, Chocolate s’offrait cette semaine un visuel tout en simplicité et en délicatesse, composé de séquences d’un FaceTime gorgé de soleil entre la chanteuse et sa talentueuse comparse Ari Lennox. Non seulement les deux Américaines enchantent ce morceau efficace, mais elles parviennent à imposer leurs grâces même en période de confinement : il suffit juste d’une caméra et d’une copine à appeler.


Ane Brun – Trust

Les bienfaits de la viralité. En voilà une idée de génie qu’a eue l’artiste norvégienne Ane Brun : réunir sur un seul et même chat vidéo ses fans des quatre coins du monde. L’occasion pour ces mélomanes de découvrir en avant-première la nouvelle douceur de cette orfèvre musicale à la voix d’or mais surtout de partager ensemble la solitude qui accompagne souvent ce confinement. En rassemblant des morceaux des interactions entre toutes ces différentes personnes, Brun offre un visuel plein d’humanité et de positivité. Forcément, nos cœurs fondent comme neige au soleil. Fragiles ? Nous ?

 

@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoiY3VzdG9tX21ldGFfY2hvaXNpcl9sYV9jb3VsZXVyX2RlX3NvdWxpZ25lbWVudCIsInNldHRpbmdzIjp7ImJlZm9yZSI6IiIsImFmdGVyIjoiIiwiZW5hYmxlX2h0bWwiOiJvZmYifX0=@