Playlist : Un son, un cocktail

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

La Vague Parallèle réinvente pour toi le punch traditionnel et t’a concocté une playlist des plus délicieuses, à partager sur ton balcon avec tes voisins préférés. 

*L’abus d’alcool est dangereux, consommez avec modération.

D’ores et déjà submergé·es de propositions visuelles et musicales par nos généreux·ses artistes, nous n’avons peut-être jamais été aussi soudé·es, lié·es les un·es aux autres qu’en ces temps d’isolement moderne. Pour combien de temps encore allons-nous devoir remplir notre temps de culture et d’introspection ? De face-à-face avec nos frères et soeurs, avec notre brouillonne progéniture à la voix stridente et aux pensées aussi floues que sa peau acnéique ? Ras-le-bol de questionner le sens de la vie et d’avoir des doutes quant à l’intérêt de notre propre action au sein du monde. Heureusement, il y a Houseparty pour oublier cet appel au changement que 2020 nous conjure de vivre.

En tout cas, dehors, les animaux ont l’air de bien s’éclater ! Et pourquoi pas fêter cela en chantant Les otaries du Zoo de Vincennes d’Arne Vinzon ? Ces otaries “qui changent de couleur au soleil couchant”, en sirotant un bon cocktail madeinhome, moitié grenadine, moitié Danao.

Afin d’amener du piquant à nos mornes soirées et garder en tête l’éventualité d’un summer body, presser les moitiés de citron qui trainent dans le frigo (tout autre agrume est évidemment le bienvenu) et y ajouter un fond de gin. Tant pis pour le tonic, tout est dans la tête. Puis, laisser parler son corps jusqu’à épuisement avec l’indémodable Move your body de Marshall Jefferson.

S’endormir avec le chant de sirène Call it fate, call it Karma de nos Strokes préférés.

Se réveiller, prendre un très grand café avec Philip Cohen Solal, What Goes Around et se rincer la bouche avec l’eau de la douche sur Zum-Zum, d’Edu Lobo, avant la prochaine session de yoga.

Après avoir passé deux heures à lire des articles sur le coronavirus à en donner mal au crâne, boire un verre d’eau tiède et savourer la magnifique reprise de Paroles, paroles par nos génies Monica Bellucci, -M- et Ibrahim Maalouf.

Suivant l’humeur, s’autoriser un instant de mélancolie avec un Martiny Dry et Another Weekend d’Ariel Pink. Décompresser avec la fraicheur du groupe Jak’s aux influences garage, pop et la super énergie de leur morceau Let me go away.

Surtout RESTER à la maison, faire le ménage dans sa vie et dans sa tête. Et en cas de grosse crise, revenir à la base avec Escape de Rupert Holmes et une bonne Piña colada.