Session Numérique #10 : Dans l’atelier de The Pier

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Dans Session numérique, La Vague Parallèle sillonne la toile à la recherche de ce qu’Internet nous réserve de plus fort, de plus doux, de plus coloré. Aujourd’hui c’est en Italie que nous emmène notre voyage cybernétique pour une session live de The Pier.

Le math rock est un genre musical qui se définit par une complexité rythmique, une musique composée en grande partie d’enchaînements mélodiques souvent dissonants. Le genre de musique qui pourrait se rapprocher soit du chimiste fou qui mélange les éléments à la recherche de l’alliance parfaite, soit du travailleur acharné qui transforme des éléments disparates en un tout uniforme. Quoi de plus logique dans ce cas que d’enregistrer une session live dans un atelier des merveilles ? C’est sans aucun doute ce qu’ont dû se dire les jeunes The Pier en allant enregistrer leur version live de All those colors, issu de leur second album Dead Reckoning paru en fin d’année dernière, dans ce qui ressemble à un atelier de réparation électronique. Là encore l’affiliation semble toute faite, puisque les italiens se jouent un peu de leur genre de prédilection pour y apposer des couches de synthés et des motifs électroniques qui donnent encore plus de profondeur et de puissance à leur musique. On les suit donc de pièce en pièce, au milieu des outils, des télévisions et des lunettes de protection pour une session live qui joue sur les ambiances pour offrir une bonne dose de psychédélisme et de couleur, tout en apportant à la réalisation la même forme que la musique qu’ils diffusent, jouant sur les cassures, les faux raccords et les éléments visuels pour mieux les détourner.