Session Numérique #20 : Yseult à fleur de peau dans Clique

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Dans Session numérique, La Vague Parallèle sillonne la toile à la recherche de ce qu’Internet nous réserve de plus fort, de plus doux, de plus coloré. Aujourd’hui, on clique sur Clique (no joke) qui nous régale d’une session live dont Yseult a le secret. Elle y interprète un de ses derniers titres, Corps.

La chanteuse Yseult était invitée sur le plateau de Clique à l’occasion de la sortie de ses deux EP, Rouge et Noir. La parisienne qualifie volontiers Rouge comme un EP d’adieu à « l’ancienne Yseult » (qu’elle était lorsqu’elle était produite par une major suite à sa participation à la Nouvelle Star en 2014) et Noir comme un avant-goût de qui elle est réellement en tant qu’artiste.

Avec Noir, Yseult explore une nouvelle forme d’art, plus proche de son for intérieur, plus sombre, qui prend directement aux tripes, plus vraie aussi. Elle développe un style musical plus frontal, plus « couillu ». Une renaissance artistique qui nous met un poing dans la face avec une voix lancinante et un visuel travaillé. On en voudrait bien des comme ça tous les jours. Parce qu’entendre et voir des artistes s’accepter et éclore, ça fait du bien. Ca donne même envie d’en faire de même, chaque jour.

Corps, extrait de son dernier EP aux consonances plus trap pop qui fait son ADN aujourd’hui, est un hymne à l’acceptation de soi. Elle en livre une version live bouleversante, yeux fermés car « souvent quand ma gorge rencontre l’émotion, il est difficile de ne pas verser une larme ». Une chanteuse qui met un point d’honneur à être un vecteur d’émotion. Une prestation qui crée le silence de tous les invités sur le plateau. Notre ventre en redemande immédiatement.