Sometimes : le nouveau bonbon de Social Dance
"
Auteur·ice : Mathias Valverde
29/02/2024

Sometimes : le nouveau bonbon de Social Dance

| Photo : Mohéli Hamidi-Oliva

Le groupe le plus euphorisant de France remet le couvert avec un nouveau single : Sometimes. Social Dance propose une nouvelle pastille acidulée pour éclaircir les derniers jours de l’hiver.

Depuis leur EP Rumeurs, sorti en novembre 2022, le groupe marseillais s’est éclaté sur scène et en a profité pour peaufiner de nouveaux sons. Aujourd’hui sort Sometimes qui poursuit l’investigation de ce trio d’une pop sans complexe qui s’inspire de multiples références musicales pour se complexifier.

Les riffs de guitare d’Ange Debili font toujours autant résonner en nous les cordes des années 1980, portant d’ailleurs un côté funk qui s’était un peu étiolé dans les productions contemporaines. Il est remis au goût du jour ici. L’énergie qui s’en dégage est complétée par toute une instrumentation électronique de Thomas Boissac qui vient faire enfler la chanson d’une vitalité qui vous fera danser !

C’est désormais cela la touch de Social Dance, un mélange d’éléments funk, rock et électroniques. Sur ce morceau, la voix puissante et exaltante de Faustine Pauvarel lui donne en plus un caractère dance qui les place dans tout un mouvement global de la pop de Róisín Murphy à Tame Impala.

Les paroles impressionnistes chantées en français et en anglais donnent du charme à ces textes qui ne souhaitent pas se révéler complètement. Désormais, le groupe entame la période difficile de la route vers un premier album qui doit permettre de concrétiser toutes les attentes autour du projet, sans trop stériliser leurs sons pour entrer dans des codes normés. Sometimes démontre pour l’instant que le trio est capable de marquer de sa patte l’engouement autour de leur musique et de proposer des choses qui leur plaisent avant de penser à plaire.

Dans le clip qui accompagne la sortie de ce single, le trio se met en scène dans une vision méta de leur propre enregistrement vidéo. Peut-être pour souligner ce qui leur arrive, c’est-à-dire une stratégie de mise en avant du groupe qui passe par du maquillage et la construction d’une identité visuelle. Ange y remet d’ailleurs au goût du jour le style grand-père chandail/moustache cher à Pedro Pascal. En gardant cette distance, les Marseillais·es se montrent assez intelligent·es pour souligner tout leur consentement à élargir leur public, mais aussi ce que cela crée comme bizarrerie d’être au cœur d’une nouvelle attention.

@ET-DC@eyJkeW5hbWljIjp0cnVlLCJjb250ZW50IjoiY3VzdG9tX21ldGFfY2hvaXNpcl9sYV9jb3VsZXVyX2RlX3NvdWxpZ25lbWVudCIsInNldHRpbmdzIjp7ImJlZm9yZSI6IiIsImFmdGVyIjoiIiwiZW5hYmxlX2h0bWwiOiJvZmYifX0=@