On a fêté Noël au Badaboum avec Fils de Venus

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Il y a tout juste une semaine, on avait rendez vous au Badaboum pour la X-Mas Of Vénus x Capsule. Du monde, de la chaleur et trois jolis cadeaux offerts par fils de vénus : Joanna, Mauvais Oeil et Oktober Lieber. On vous raconte tout ça ici bas.

 

  • Joanna : Beaucoup de monde était déjà présent à notre arrivée au Badaboum. Sur toutes les lèvres, un seul nom : Joanna. Si la jeune rennaise jouait en premier, on a l’impression que tout le monde était venue pour la voir. Celle qui se présente déjà comme la prochaine sensation de 2019 nous offrait ce soir là son premier concert parisien. Et autant dire qu’on a été vraiment charmé. On a eu la sensation de se retrouver face à un véritable joyaux brut, ne sachant pas encore de quel manière il allait être taillé ni ce que l’avenir pourrait lui réserver. En vérité Joanna risque bien de bouleverser le monde de la musique en 2019, toujours à la recherche d’une nouvelle sensation à porter aux nues. Ici le vent du buzz semble pourtant mérité : une voix impeccable, une présence scénique déjà forte et intense malgré le peu de concert qu’elle a derrière elle et des chansons qui ont déjà toutes les allures de tubes en puissance comme son premier titre Séduction qui cartonne déjà. Bref, on en est presque sûr, on en entendra beaucoup parler de Joanna dans les mois à venir. Le rendez-vous est pris.

 

 

  • Mauvais Oeil : Deuxième cadeau sous le sapin de cette soirée, la dernière signature de chez Entreprise. Si le trio porte un nom synonyme souvent de malheur et de malchance, on a pourtant l’impression que c’est une bonne étoile qui s’est posée sur leur berceau musical. Au carrefour des ambiances arabisantes, fantastiques et cinématographiques, Mauvais Oeil nous embarque dans un univers qu’on n’a pas l’habitude d’entendre en France à une époque où la division tente de régner chez nous le groupe a lui tout pour réunir. On reste particulièrement impressionné par cette basse ronde et puissante qui apporte un rythme dingue aux chansons. Là encore le projet est assez récent et ne demande qu’à exploser et à s’affirmer. Encore une belle promesse à venir.

 

 

    • Oktober Lieber : Pour maintenir la nuit en éveil, il fallait de la puissance. C’est ce que nous a offert le duo Oktober Lieber. Une puissance sonore monstrueuse qui nous a attrapé par le col dès les premières notes pour ne plus nous lâcher 50 minutes durant. Puissant, sombre, dansant, le duo aura marqué les esprits de ceux qui seront restés ce soir là. Entre minimalisme, ambiance synthétique et brutalité bienvenue, elles nous auront offert un set tendu et obsédant qui nous aura amené vers le terrain de la transe et de la danse. Un moment de relâchement bienvenu qui nous aura laissé K.O. et agar au moment ou les lumières se rallument. On appelle ça prendre une tarte, et ça fait du bien.

 

BONUS : NOS PHOTOS DE JOANNA ET MAUVAIS ŒIL AU BADABOUM