Un Peu Plus D'amour S'il Vous Plait : le mantra musical de Laure Briard

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

2019 marquera un événement très rare dans le monde de la musique : un alignement de planètes chez Midnight Special Records. En effet, cette année, les trois fers de lance du label français sortent leurs albums, dans un timing resserré de 2 mois. Autant vous dire qu’ici on est au comble de l’excitation tant on aime ce label et sa façon d’envisager la musique. Année MSR acte I : Un Peu Plus D’amour S’il Vous Plait de Laure Briard.

 

Nous n’allons pas commencer tout de suite à vous parler de ce nouvel album de Laure Briard, on va d’abord vous raconter une petite histoire. On s’est demandé un petit moment si cela en valait la peine et puis on s’est dit que oui, car cette histoire est un peu symptomatique de notre époque. On était comme bien souvent entrain de trainer sur internet (ne nous jugez pas, vous êtes pareil) quand on est tombé sur cet article assez étrange d’un site bien connu. Dix lignes torchées avec le cul, sans fond et sans formes, d’un “journaliste” qui n’a même pas pris la peine d’écouter l’album et qui a préféré vomir sa haine d’un projet qu’il ne connait pas à l’aide d’un montage vidéo aussi inutile que laid, qu’un gamin de 12 ans n’oserait même pas assumer. Ça a dû sans doute le faire rire, ça a dû faire sourire ses copains mais nous, ça nous a au départ mis en colère avant d’être attristés pour le bonhomme. D’en arriver à un tel vide dans son existence que pour se sentir exister on se sente obliger d’écraser et détruire l’autre gratuitement doit vraiment être compliqué à vivre. On se rend compte qu’en en parlant, on ajoute de l’eau à son moulin et qu’on finit par faire l’éloge de sa vacuité mais bon, on pense clairement qu’il le fallait. A cette personne sans courage, on avait envie de dire qu’il ferait bien de se graver en tête ce mantra tout simple, plaisant et apaisant : Un Peu Plus D’amour, S’il Vous Plaît. Ça tombe bien en fait, c’est le titre du nouvel album de Laure Briard.

 

 

Laure Briard est-elle un Marin Solitaire ? On ne saurait dire, peut-être est elle du genre à se laisser aller à la dérive sous un soleil louche, à s’allonger sur une planche en bois et à dériver au fil de ses sentiments. En vérité, si on réfléchit bien à la carrière de la toulousaine et à sa manière d’envisager la musique, on verrait plus en elle une navigatrice hors pair. De celle qui navigue entre les langues (français, anglais et récemment portugais) et les genres (pop, chanson française, rock psychédélique, bossa nova)  pour s’offrir une cartographie musicale aussi étendue que réjouissante, aussi variée qu’intrigante, aussi spontanée que vivante. Oui, il faut le dire sans ombrage, on aime Laure Briard et elle nous le rend bien.
Nous ne sommes qu’en 2019 et pourtant la jeune femme nous a déjà offert le meilleur titre d’album de l’année : Un Peu Plus D’amour S’il Vous Plait. Un titre comme un vœu, une requête ou un serment. Un moyen tout simple de pointer les défauts et les solutions à apporter à une société qui se barre en couille plus que de raison. C’est sans doute facile, c’est sans doute naïf, mais c’est le genre de préceptes auxquels on a clairement envie de se vouer.

C’est aussi le titre d’une chanson, celle qui clôture l’album et qui en est sans aucun doute son point d’orgue. Un titre intense, puissant qui monte encore et encore jusqu’à un sommet de psychédélisme réjouissant et libérateur.
Pour le reste Laure Briard nous offre un album apaisé et apaisant. Un charme plein de langueur se diffuse ainsi tout au long de l’écoute et ce dès Marin Solitaire, premier single et vrai moment de tranquillité, le genre de titre qu’on écoute avec bonheur la tête dans les nuages. Il y a de la simplicité oui, mais elle n’est jamais facile, on ne tombe jamais dans la fainéantise de certains artistes pop. Laure Briard tisse les liens d’une pop multiple, intelligente et douce, un brin mélancolique, toujours lumineuse comme sur Idéal ou J’Oublie tandis que des titres comme Kooky Sun et Energie accélère le rythme et trouve leur influence dans une certaine idée du rock anglo-saxon qui fait danser et sourire.

Wander Wonder enchante et mélange les langues alors que Love Across The Sea se pare d’un piano enchanteur pour un titre mouvant, à fort résonance cinématographique tandis que Changer D’avis nous fait danser avec son rythme 60’s, aux sonorités parfois arabisantes. Oui Laure parle souvent d’amour, mais est-ce un soucis ? Cette fausse candeur, cette naïveté se prête tellement bien à sa musique qu’on ne peut qu’être touché en plein cœur. Le message passe avec une facilité et une pureté de chaque instant. Les thèmes sont simples mais ils lient les chansons entre-elles pour donner toute sa cohérence à l’album. En 10 titres et moins de 30 minutes, Laure Briard nous invite ainsi à croire en l’amour, malgré ses hauts, ses bas, ses souffrances et ses combats.

Unissons Nous, Mélangeons Nous“, nous intime Laure Briard dans Un Peu Plus D’Amour S’il Vous Plait. C’est le message qu’on voudrait retenir de ses 10 titres d’une pop pleine de classe et de tenue. Un album d’une beauté rare qui tient avec bonheur toutes ses influences pour nous les offrir, le cœur dans la main.
Malgré les peurs, malgré la haine, la violence gratuite et la bêtise de certains, c’est ce message simple et incandescent qu’on voudrait retenir aujourd’hui, un message qu’on a décidé de transformer en philosophie de vie : un peu plus d’amour, s’il vous plait.