Et l'Impératrice conquit l'Amérique

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Peu importe où elle passe, qu’elle soit en studio ou sur scène, la belle bande de l’Impératrice sait y faire. Le groupe a d’ailleurs pu le prouver à de nombreuses reprises, notamment au cours de leur tournée française qui a été un franc succès avec ses deux Olympia sold-out. Bref, inutile de préciser que le groupe fait partie des plus grands de la scène francophone actuelle. Après la sortie de leur album Matahari en mars 2018, ils étaient loin de s’imaginer qu’ils iraient jusqu’à faire une tournée américaine (complète qui plus est). Et pourtant, ils l’ont fait.

Ni une, ni deux, c’est en mai dernier que l’Impératrice a fait ses bagages, emballé son fidèle Juno 6 et traversé l’Atlantique à la conquête de l’Ouest, mais pas que. Car oui, ce n’est pas seulement à Los Angeles qu’ils ont fait salle comble mais aussi à New-York, Chicago ou encore Boston, pour ne citer qu’elles. L’impératrice a de quoi être fière car elle a réussi avec brio son exportation à l’étranger et a vraisemblablement séduit le public américain, comme certains ont pu le faire avant eux (Phoenix, Air, Daft Punk).

Pour l’occasion, ce périple a été mis en images par Victor Hanotel (aussi remarqué aux côtés de Beach Youth), le tant acclamé réalisateur du label microqlima. En l’espace d’un peu moins de trois minutes, on y voit les six acolytes exaltés, complices et sourires aux lèvres dans ce pays où le burger est roi. Mais ce qu’on retiendra par-dessus tout, ce sont ces quelques moments off-stage, ces quelques secondes avant leurs grands shows, où la joie de vivre, l’appréhension et surtout l’impatience sont au rendez-vous. Et c’est alors vêtus de leurs belles combi, qu’ils se lancent et rendent honneur à la french touch. On y remarque d’emblée que c’est avec un enthousiasme et un dynamisme sans pareil, qu’ils réussissent à faire chavirer le cœur de chacun.

Avec des fans qui affluent des quatre coins du globe, il apparaît comme évident que ce “Sold Out Tour” américain n’était qu’un avant-goût de ce qui les attend pour les années à venir. Et tout ce qu’on peut souhaiter pour le moment, c’est une longue vie au groove et la sensualité imparables de l’Impératrice même si pour être honnête, on ne doute pas un seul instant de leurs longévités futures. Dans la hâte qu’un second album voie le jour donc.

© Crédit photo : Victor Hanotel