(EXCLU) Romain Muller se dévoile à la lumière de Réverbère

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Vous l’avez peut-être connu à l’époque où il officiait pour Fumer Tue, Bettina Call ou encore Posterboy Machine. Désormais, Romain Muller se présente sous son vrai nom et dans son plus simple appareil, peut-être pour se trouver pleinement en accord avec son nouvel univers, profond et intime. Il se dévoile aujourd’hui avec Réverbère, en exclusivité sur La Vague Parallèle.

La nuit est le moment de tous les possibles. Instant à part, poétique et presque hors du temps, le coucher du soleil marque le début d’une parenthèse grisante et éphémère qui durera quelques heures à peine. Que ce soit à travers les vapeurs de l’alcool, entre des draps froissés ou au terme d’une conversation interminable où l’on refait le monde, la nuit est sans aucun doute le meilleur moment pour apprendre à connaître une personne. C’est aussi le cadre qu’a choisi Romain Müller pour son nouveau single, Réverbère.

Pour son tout premier clip en solo, le jeune homme nous entraîne dans une folle balade nocturne dans les ruelles pavées de Metz, entre les vieilles pierres, la cathédrale et la place Saint-Louis. Tiraillé entre ivresse euphorique et mélancolie de fin de soirée, Réverbère est un titre rythmé par une synth-pop accrocheuse et guidé par une voix douce et délicate, qui souffle ses souvenirs à l’oreille comme on s’adresserait à un vieil ami. Romain Muller y laisse entrevoir un univers tendre et personnel, qui mêle ritournelles électroniques et textes joliment épurés.

Pour vous y plonger davantage, on vous invite à attendre le mois de septembre et la sortie de Au Bord, le prochain morceau de Romain Muller.