Le duo électro bruxellois Two Pauz sort trois clips à la suite

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Comment réussir à se démarquer quand on est un duo électro ? En sortant trois clips à la suite ! C’est l’idée géniale qu’a tenté le duo bruxellois Two Pauz. En pleine ascension, Antoine Bodson et Safran Van Heurck ont balancé trois sons sur leur label Nectar Record, trois sons clipés en un mois et demi. 

Depuis 2017, le duo Two Pauz fait bouger les Bruxellois·es. Il était temps pour eux de poser les bases de leur identité et de se démarquer dans la scène électro. En sortant trois clips d’affilée, Two Pauz détourne les règles et refuse d’être associé à un genre musical, chaque nouveau son venant renforcer le précédent. Trois clips, trois villes, trois régions belges. Different faces a été tourné à Bruxelles, le long du canal, Toru à Mons sur un ancien site de mine à charbon, et Orava à Doel, la ville abandonnée flamande. Des endroits symboliques quand on regarde l’histoire belge et qui la mettent à l’honneur en ces temps incertains.

Different faces

Pour réaliser ces trois clips, le duo s’est basé sur le monde d’Alice au Pays des Merveilles. L’acteur principal est un peu perdu, pensif. Comme chacun·e qui a des hauts et des bas, il est un peu down. Ses potes sont là et lui permettent d’aller mieux, de respirer, comme la dernière scène où ils relâchent tout et profitent du moment. Different faces est le monde réel – comme Alice avant qu’elle ne saute dans le trou.

Toru

On rentre dans la trappe et on se retrouve entre deux mondes avec Toru. Le morceau est plus deep et le clip aussi : en noir et blanc, avec des jeux de lumière. Ça donne directement une autre ambiance et une atmosphère. La tension est palpable, et présente dans le clip. Les danseurs et danseuses ont eux aussi l’air possédé·e·s. C’est le côté un peu plus dark du monde d’Alice.

Orava

Bienvenue dans l’autre monde. Tout est décalé, l’acteur est dérangé. C’est à se demander : “Mais où sommes-nous ?” Personne sur les routes, un corbillard fushia, des pompes funèbres en rose et bleu  : “Est-ce un rêve ou la réalité ?” Ce dernier clip est totalement fucked-up, le lâcher-prise est total ! On se retrouve complètement dans le monde fou de la Reine de cœur.

Sortir trois clips d’affilée, c’était aussi prendre des risques : le risque que chaque nouvelle sortie vienne casser la précédente. Finalement, challenge réussi et on se retrouve avec trois façons différentes de se faire connaitre et d’être visible avant les festivals de l’été. Le duo Two Pauz closera la main stage du Exit Festival le 4 juillet et jouera sur la scène Masquerade de Claptone à Tomorrowland le 21. Si ces clips vous ont plu, allez aussi admirer leur performance en live ;-)

Les clips ont été réalisés par John Janssens et produits par Quentin Bauw.