Lumière sur l'AMM Fest : un festival à la programmation locale et raffinée

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Si vous êtes friand de découvertes musicales locales et de festivals à l’ambiance familiale, ne cherchez plus, c’est à l’AMM Fest que vous devez venir faire un tour. Un festival modeste mais qui apporte un vent de fraîcheur à la scène musicale nordiste, du neuf pas si neuf que ça puisqu’il en est déjà à sa cinquième édition. Porté par l’association Art Mass & Mess et initialement né suite à l’envie de dynamiser la ville de Steenvoorde, située à moins de 30 minutes de Lille, l’AMM Fest a su au fil des ans se créer une renommée au sein du paysage des festivals nordistes et voit petit à petit revenir des habitués du rendez-vous.

L’AMM Fest est désormais une recette qui fonctionne puisqu’on y court chaque avant-dernier week-end de juillet depuis maintenant cinq ans. D’année en année, on le retrouve avec une programmation qui ne cesse de grandir et de gagner en qualité et en renommée. Lors de précédentes éditions, on avait en effet dansé avec Jumo et Douchka, petits prodiges de l’électro et arrivage tout frais du label Nowadays Records, label de Fakear et de Clément Bazin notamment. Une programmation orientée électro mais qui se veut éclectique avec pour seul but la découverte musicale, et particulièrement de groupes locaux. On retiendra, entre autres, Ours Samplus, groupe lillois de jazz swing et beatmaker, venu ambiancer le festival lors de sa troisième édition.

Cette année, l’AMM Fest se paye cette fois-ci You Man, un groupe que l’on aime beaucoup ici au sein de la rédaction et que l’on a eu la chance de croiser pour une interview. Si vous n’êtes toujours pas familier du nom, il s’agit pourtant d’un groupe de deux Lillois (encore), à l’origine du terrible Birdcage, qui vous a sans doute transcendé à de multiples reprises en soirée. Ils viendront présenter leur dernier EP sorti courant mars : Tutti Va Bene.

Partageant la tête d’affiche, cette année on trouvera également Blu Samu : jeune prodige du hip-hop et rap, le tout saupoudré de soul. Artiste aux multiples origines, Salomé Dos Santos a en effet passé sa jeunesse au Portugal puis est revenue vers ses origines belges à Anvers pour ensuite tenter sa chance dans la musique à Bruxelles. La jeune femme se lance alors dans un rap doux et subtil, racontant les doutes et questionnements d’une jeunesse qui court après ses rêves.

D’autres voisins belges seront au rendez-vous, notamment le duo hip-hop jazzy de blackwave. La techno et la deep house viendront aussi faire résonner la scène de l’AMM Fest avec La Fraîcheur, ou encore Cellini.

Un festival qui prend donc de l’ampleur puisque depuis l’année dernière, il se déroule maintenant sur deux soirées. La première avec un show son et lumière et la seconde avec les concerts. On vous y donne donc rendez-vous les 19 et 20 juillet. Pour plus d’informations ou pour réserver vos places, on vous laisse faire un tour sur leur site internet méga stylé.