RARI : electro épique

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Apparu des abysses de la scène électronique bruxelloise, RARI, lui-même basé à la capitale, crée lentement un raz-de-marée qui se propage à chaque secousse provoquée par une nouvelle sortie. Depuis que ses deux premiers titres Euston Square et Birth ont émergé de ses tiroirs, le projet du producteur liégeois Raphaël Jomaux a pris une envergure de plus en plus massive et fait maintenant l’unanimité parmi les aficionados du genre. Son genre, d’ailleurs, il ne met pas forcément de mots dessus. Ce qui caractérise  plutôt son univers musical, c’est la façon dont il dépeint des sentiments mélancoliques, des émotions viscérales mais également des paysages nébuleux et des vagues d’espoir le long de tracks dont la structure principale invite à se perdre – à l’écoute et physiquement – dans le moment. Ses deux derniers morceaux I’m Listening Now et The Battle définissent un peu plus la direction du projet et nous font également trépigner en attendant la suite.

Bien qu’aucune date live ne soit encore prévue, RARI confie être en pleine préparation d’un set qu’il voudrait présenter à partir du mois d’avril.  Celui-ci devrait donc former un ensemble cohésif dans la musicographie de l’artiste avec toujours comme fil rouge l’aspect épique et atmosphérique de ses compositions.