(EXCLU) Psychédélisme oriental : Halo Maud remixe Sarah Maison

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Il y a un an, on faisait le pari que Sarah Maison ne manquerait pas de faire parler d’elle très rapidement, et on ne s’est pas trompé. Celle qui fait aujourd’hui figure de valeur sûre de la nouvelle scène pop francophone s’est entourée d’artistes qu’elle aime pour proposer un EP de remixes des titres de son premier disque. Aujourd’hui, c’est Halo Maud qui s’y colle avec une version de Muzul qu’on vous dévoile en exclusivité sur La Vague Parallèle.

Si vous suivez La Vague Parallèle, vous le savez déjà : on est particulièrement friand de cette nouvelle génération d’artistes francophones qui réinventent la pop et la parent sans cesse de nouvelles couleurs. Et si cette ribambelle de géniaux créateurs aux sonorités et aux profils variés marie talent et originalité, sa plus grande force réside sans aucun doute dans sa cohésion et dans sa capacité à produire de fructueuses collaborations.

Tant pour rendre hommage à des artistes qu’elle apprécie que pour mettre en valeur les jolis titres de son premier disque, Sarah Maison s’est donc attelée à compiler les remixes réalisés par ses amis. Les deux lurons de Pépite se sont prêtés les premiers à l’exercice en faisant de Torrent de Chaleur une pluie d’étoiles dans un désert chaud, Lulu Van Trapp a transformé la mélancolique Je ne peux pas te voir en ballade vocodée et rythmée, et Bazoga a changé Western en une envoûtante track techno orientale. C’est à présent au tour d’Halo Maud d’ajouter sa pierre à l’édifice de cette chouette collection de capsules avec une version aérienne de Muzul, pièce centrale du premier EP de Sarah Maison.

Cette collision entre l’univers pop arabisant de Sarah Maison et celui, plus vaporeux et mystérieux, de Halo Maud, Hedi Bensalem l’a parfaitement saisie dans la vidéo qu’il a réalisée pour le morceau : le comparse de Sarah Maison l’y met ainsi en scène comme une apparition spectrale dans un décor qui rappelle à la fois ses influences orientales et les références psychédéliques de Halo Maud. Une manière originale de faire vivre un disque qu’on aura le plaisir de redécouvrir en live le 21 décembre prochain au Pop-Up du Label pour un concert donné par une formation acoustique inédite composée de Sarah Maison et de Victor Méchanik, à l’occasion de l’Astro Party organisée par Le Téléscope.