Nos 10 clips de la semaine #4

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Il fait froid, il fait moche, demain c’est lundi, mais voilà qu’on a de quoi vous remonter le moral. Petit remède dominical de La Vague Parallèle : les dix clips de la semaine à voir à tout prix. Une liste éclectique de nouveautés en tout genre avec des retours glorieux et des découvertes alléchantes : tout ça rien que pour vous! Noël avant l’heure. 

 

M – Superchérie

Matthieu Chédid dévoile le nouvel univers de son nouvel album Lettre Infinie avec Superchérie, un titre dansant et solaire à souhait qui prouve que cette icône de la chanson française n’a rien perdu de son pep’s légendaire et de son côté décalé si attachant. Et si la groove du morceau vous semble familière, la présence à la production de Thomas Bangalter, moitié du célèbre duo Daft Punkn’y est certainement pas pour rien. Une atmosphère amplifiée par la présence des choeurs langoureux de Billie Chédid qui vient porter main forte à son papa pour ce retour funky qui fait du bien. Géométrie et courbes se mêlent dans ce clip coloré que l’artiste a co-réalisé avec l’ingénieux Alexandre Courtès, notamment aux commandes de nombreux clips des français Justice. En tournée dans toute la France et en Belgique dans le courant de l’année 2019.

Giant Rooks – Wild Stare

Notre découverte de la semaine! L’indie-pop compte un joyau de plus avec ce collectif allemand très prometteur. Si la puissance de Fil Bo Riva vous a séduit, celle de Giant Rooks devrait vous plaire aussi! Avec un discret EP The Times Are Bursting The Lines en 2015 et un second en 2017 intitulé New Estate, le groupe s’était déjà attiré l’attention des quelques mordus d’indie alternative et les voilà prêts à conquérir d’autres coeurs avec ce nouveau titre, annonciateur d’un potentiel premier album. Pour ce clip, un mélange de plans très cinématographiques qui ne vont pas sans rappeler l’esthétique du mythique clip de Vance Joy pour son tube Riptide. Les cinq musiciens sont à retrouver à l’Ancienne Belgique le 30 mars prochain. À vos agendas!

Maverick Sabre – Her Grace (ft. Chronixx)

Le jeune Anglais à la voix d’or et fidèle compatriote de l’incroyable Jorja Smith lâche un clip et une bonne nouvelle. En effet, son nouvel album sortira le 22 mars prochain sous le nom de When I Wake Up. Après l’ardente beauté de son clip pour Driftingvoilà qu’il s’attaque à un sujet d’actualité et important avec Her GraceEpaulé par l’artiste reggae Chronixx, il rend ici compte d’une réalité assez macabre en tentant de dresser un portrait complexe d’une famille dysfonctionnelle dans laquelle se mêlent sentiments et violence. “Her Grace is about the unspoken unheard struggles of women that go unnoticed in society and this video feels like a glimpse into an inner battle within that.” Des scènes dures tournées en format carré, avec des couleurs ternes et un peu sombre pour livrer un tableau triste mais gracieux.

Eminem – Good Guy (ft. Jessie Reyez)

Toujours dans la lignée du thème “relations compliquées”, le grand Eminem s’entoure de la talentueuse Jessie Reyez et sa voix cassée irrésistible pour Good GuyFigurant sur son dernier album Kamikazele titre se voit décoré d’un clip de qualité qui met en scène deux amants – joué par les deux artistes – pour qui les choses ont plutôt mal tourné. La Canadienne se retrouve donc dans le rôle d’une petite amie vengeresse qui vient tout simplement assassiner un Eminem sans défense. Rien que ça. Jolie référence à la fin de la vidéo aux célèbres Amoureux de Valdaro, paire de squelettes morts enlacés et yeux dans les yeux datant de plus de 6 000 ans. So romantic.

Jaune – En Sommeil

La plupart du temps à la batterie pour notamment Frànçois & The Atlas Mountains, le français Jaune se délivre ici dans une pop discoïde et une musique lunaire. Avec un nouvel EP prévu pour janvier prochain, le jeune homme est de ceux qu’on vous conseille de garder à l’oeil. Très efficace, sa musique s’allie parfaitement avec ces visuels signés Adèle Beaulieu qui donne ici vie à un flirt naturel entre deux inconnus qui s’apprivoisent le temps d’une soirée.

Oliver Tree – Hurt

Que ce soit dans une pub Apple, un clip du rappeur Lorenzo ou sur les scènes du populaire Coachella, le déjanté Oliver Tree commence à se faire un nom et à promouvoir un style toujours plus excessif et hilarant. On était déjà tombé raide dingue de ses collaborations avec le très jeune DJ Américain Whethan et voilà qu’on tombe amoureux de son nouveau morceau. Et plus particulièrement de son clip, un concentré d’incongruités racontant tout et surtout rien mais jouissif de créativité. Ce mec est totalement taré et c’est génial.

A$AP Rocky – Tony Tone

Encore un clip pour ce prince du rap qui sortait il y’a quelques mois Testing, l’un des meilleurs albums rap de l’année et sur lequel on vous avait dit de jolies choses ici. Forts de la qualité des plans et des vibrantes émotions qui en découlent, les clips d’A$AP Rocky créent forcément la sensation. Alors qu’il dénonçait une société de consommation trop excessive la semaine passée dans le clip de Gunz And Butter, il revient ici pour donner un cadre à son oeuvre Tony Tone. Dans celui-ci, le charismatique Ramik nous ouvre les portes des quartiers chauds d’Harlem par des plans très réalistes qui offrent presque une dimension documentaire qui suscite l’intérêt.

Justice – Heavy Metal

Pas encore eut le temps de digérer la claque de leur superbe dernier clip pour Love S.O.S. (WWW) que le duo électro made in France nous gâte en mettant en images l’énervé  Heavy Metal issu de leur dernier album Woman Worldwide. Se mariant parfaitement avec la fougue du titre, c’est la célèbre fanfare américaine NSU Spartan Legion qui fut invitée par le clairvoyant réalisateur Filip Nilsson pour venir donner vie à cette composition vibrante. Un court-métrage de qualité qui prouve qu’en termes de visuels, la flatteuse réputation de  Justice est amplement méritée.

Phoebe Bridgers – Killer

Récemment entendue aux côtés des géniales Julien Baker et Lucy Dacus avec leur nouveau groupe boygeniusPhoebe Bridgers offre aujourd’hui un visuel à l’un de ses premiers titres. Porté par le somptueux Motion Sicknessle premier album de la douce Américaine Strangers In The Alps abrite également un tas d’autres petites merveilles intimistes et touchantes dont le délicat Killer. Cette balade pleine de fragilité, déjà partagée en 2015 dans un EP éponyme, relate l’obsession maladive qu’on peut avoir pour sa moitié en se référant notamment au célèbre serial-killer Jeffrey Dunham. Bonne ambiance. Le clip est d’une beauté virginale, fort d’une sobriété tout en noir et blanc.

M.I.A. – Reload

Il y’a quelques mois sortait en salle MATANGI/MAYA/M.I.A., le biopic intéressant retraçant la vie d’une des femmes les plus controversées et intéressantes de notre époque. Véritable personnage à elle toute seule, M.I.A. se mettait donc à nu dans ce superbe film dont la soundtrack renferme de nombreuses perles tel ce Reload. Un morceau dansant datant de 2004 mais qui n’avait jamais été partagé depuis lors. Son clip, tout aussi vieux, nous démontre une M.I.A. très bitchy qui, aux côtés de ses BFF, se trémousse et se la pète grave. Iconique.

Et voilà! On espère que ça va mieux du coup! Et si ce n’est pas le cas, dis toi qu’il y’aura la cinquième édition de Nos Clips de la semaine pour te rebooster. À la semaine prochaine!