Populous #4 : récit d'une superbe soirée

Tu fais tourner ?
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Une belle team de chroniqueurs était présente samedi dernier pour l’évènement pop de l’association Tourtoisie. Et ce fut une des meilleures soirées de ce début d’année, rien que ça.

La quatrième édition de Populous fut un succès sur tous les plans. On vous avait dévoilé en exclusivité sa programmation il y a quelques semaines et nous avions été quelque peu surpris d’y voir des projets aussi étranges que Musique Chienne et Gargantüa, détonants au coeur d’une soirée pop. Lorsque nous arrivons au Hasard Ludique, quelques doutes subsistent ; mais l’excitation d’assister à une soirée hors des conventions et artistiquement risquée a rapidement pris le dessus. Retour point par point sur les éléments qui ont constitué la réussite de cette belle soirée.

Je passerai rapidement sur les concerts de PH Trigano (ex- Natas Loves You, mon groupe préféré au lycée, RIP) et de Mou, tous les deux seuls en scène, auxquels je n’ai malheureusement pas assisté. Si j’en crois les précieux retours de mes acolytes, le premier s’est démarqué par son flegmatisme et le second a emporté le public avec son mini-tube Ford Fiesta, issu de son premier EP Full Sentimal. On avait par ailleurs Mou rencontré il y a quelques mois à l’occasion de la release party de son nouveau projet, Royal Canin.

 

Place maintenant à Lulu Van Trapp, quatuor mi- dream pop, mi- surf rock originaire de Trappes qui attire notre attention depuis quelques mois. On a tout simplement été subjugué par la présence magnétique de la chanteuse, Rebecca Baby, toute de coquillages vêtue et d’une aisance scénique rarissime. Sa voix vibrante et son bagout féroce nous rappelle évidemment Catherine Ringer, mais aussi la Femme sur la pochette de Psycho Tropical Berlin. Coups de coeur spéciaux pour la superbe ballade The Echo et le délicieux G HOST.

Le concert suivant était celui de Musique Chienne, incroyable projet de Sarah-Louise Barbett inspiré, selon sa page Facebook, aussi bien de Frank Zappa que des Inconnus. Ça n’a pas manqué : on a bien rigolé. Seule en scène et présentant un look assez austère – surtout si l’on compare aux seins nus de Rebecca quelque minutes auparavant -, ce fut le meilleur moment de notre soirée. Difficile d’expliquer le plaisir qu’on a ressenti devant ce concert-spectacle-onewomanshow burlesque (et musicalement exigent) ; on vous invite simplement à courir voir par vous-même cette performance unique.

 

Pour clôturer les festivités, le duo Gargantüa a mis sans dessus-dessous le HL avec une électro-clash qui tâche et un sens de la mise en scène aiguisé. Vêtus de noir et grimés en figures démoniaques, le frontman J4N D4RK et son comparse GOD3FROY aux machines ont hypnotisé le public avec leurs incantations (plus ou moins) mystiques. Belle manière de terminer cette quatrième édition – pogos à tous les morceaux -, cela nous donne d’ores et déjà envie de revenir pour le cinquième Populous.

Nul doute que les soirées Tourtoisie s’améliorent à chaque rendez-vous. D’ailleurs, on ne manquera pas de vous tenir au courant pour la suite des évènements. Vivement la prochaine !